PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le gouvernement veut ramener la masse salariale à 400 milliards de FCFA d’ici 3 ans

Le gouvernement veut ramener la masse salariale à 400 milliards de FCFA d’ici 3 ans

Emmanuel Issoze Ngondet et ses hôtes jeudi à la Primature @ Gabonactu.com

Libreville, 5 juillet (Gabonactu.com) – Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet a annoncé aux diplomates des pays membres du G20 accrédités au Gabon que son gouvernement travail pour ramener la masse salariale de 710 milliards de FCFA par an actuellement à 400 milliards de FCFA par an d’ici 3 ans.

 

« C’est notre objectif », a dit avec détermination le Premier ministre gabonais aux diplomates réunis dans son cabinet de travail.

 

« La masse salariale de 710 milliards de FCFA est insupportable pour les finances publiques car elle absorbe 59% des recettes publiques alors qu’une directive de la CEMAC fixe ce pourcentage à 35% », a-t-il déclaré.

 

M. Issoze Ngondet a reconnu que deux facteurs expliquent cette hausse de la masse salariale. Il s’agit de la revalorisation en 2016 des rémunérations des agents de l’Etat. « Tout en améliorant les revenus des fonctionnaires, cette révision à la hausse basée sur le point d’indice a provoqué une hausse de la masse salariale», a-t-il reconnu.

 

Le second facteur est la non maîtrise des recrutements dans la fonction publique. « Nous avons connu un flux de recrutement des agents de l’état non maîtrisé », a avoué le chef du gouvernement gabonais sans préciser dans quels secteurs ces recrutements ont été les plus nombreux.

 

« Aujourd’hui, notre objectif est de mettre fin à cette inflation », s’est-il engagé en précisant que la réduction des effectifs du cabinet présidentiel à 40%, des personnels du cabinet du Premier ministre à 50% et des cabinets des ministres au même pourcentage participent à ce noble objectif.

 

Issoze Ngondet table aussi sur l’assainissement du fichier des agents de l’état pour réaliser des nouvelles économies. Le Premier ministre a laissé croire que tous les fonctionnaires qui perçoivent un salaire de l’Etat n’existent pas réellement ou qu’ils ne perçoivent pas la juste rémunération.

 

La mise en retraite systématique des agents atteint par la limite d’âge de 60 ans est une autre mesure qui permettra de réduire la masse salariale.

 

Concernant la réduction du train de vie de l’Etat, Emmanuel Issoze Ngondet a indiqué qu’une centrale d’achat de tous les équipements et petit matériel public permettra de limiter la gabegie. Les baux administratifs (loyers de l’Etat) seront suivis attentivement tout comme les consommations d’eau et d’électricité.

 

S’adressant toujours à ses hôtes, Emmanuel issoze Ngondet a reconnu une accumulation des arriérées de la dette gabonais qui serait de 3 000 milliards de FCFA. La dégradation de la signature de l’état par les agences de notation à cause entre autres de ces arriérés de paiement.

 

A ce titre, le Premier ministre a indiqué que son gouvernement travaille pour ramener le niveau d’endettement de l’état à 40% d’ici 2020.

 

Le chef du gouvernement entouré de plusieurs membres de son gouvernement dont celui des Affaires étrangères, Régis Immongault Tatangani et du Budget et des comptes publics Jean Fidèle Otandault a demandé aux diplomates d’encourager les entreprises de leur pays de « venir investir au Gabon » où les opportunités se multiplient grâce à des mesures incitatives mises à la disposition des investisseurs.

 

« Nous allons revisiter notre code des investissements pour le rendre plus attractif », a-t-il promis en soutenant que le Gabon attend plus d’investissement dans le pétrole, les mines, le bois et les autres secteurs porteurs.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gouvernement-veut-ramener-masse-salariale-a-400-milliards-de-fcfa-dici-3-ans">
Twitter