PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le gouvernement Issoze Ngondet sera connu le 2 octobre prochain 

Le gouvernement Issoze Ngondet sera connu le 2 octobre prochain 
 Emmanuel Issoze Ngondet durant sa conférence de presse le 29 septembre 2016 @ Gabonactu.com
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Premier ministre gabonais, Franck Emmanuel Issoze Ngondet a annoncé jeudi dans une conférence de presse que la composition de son équipe gouvernementale dit de « large ouverture » sera rendue publique le 2 octobre prochain.
« La composition du nouveau gouvernement sera rendue publique dimanche 2 octobre », a déclaré M. Issoze Ngondet qui s’exprimait au palais présidentiel de Libreville.
Il s’agira, selon le Premier ministre d’un « gouvernement largement ouvert aux forces vives de la nation qui réponde aux exigences d’une République plus juste et plus solidaire ».
La future équipe comptera des représentants de l’opposition et de la société civile. M. Issoze Ngondet n’a donné aucune indication sur les opposants qui discutent avec lui. Il a cependant précisé que la future équipe sera chargée de « la mise en œuvre du programme pour l’égalité des chances » et la concrétisation de l’ambition de faire du Gabon un pays émergeant d’ici 2020.
 « C’est une tâche immense », a reconnu l’ancien chef de la diplomatie gabonaise nommé hier soir pour former le premier gouvernement postélectoral.
On rappelle que l’opposant Jean Ping arrivé 2ème avec 47,24% de suffrages derrière Ali Bongo Ondimba (50,66%) ne reconnait pas la victoire du président sortant. Il continue de revendiquer sa victoire qu’il estime avoir été volée par Ali Bongo Ondimba via la Cour constitutionnelle.
Le Notable
Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Dibi du Burkina-Faso

    Arrêtez de déconner! Dans cette colonie néocoloniale qu’a toujours été le Gabon, toute alternance reste illusoire en dehors d’une perspective révolutionnaire de rupture progressiste et anti-impérialiste de souveraineté populaire. En ce sens, Ali Bongo et Jean Ping constituent les deux fers au feu de l’impérialisme français et occidental au Gabon et au cœur de l’Afrique. Il est donc honteux et débile de présenter Jean Ping, ce grand bourgeois pourri françafricain, comme une alternative politique.
    Jean Ping et toute cette fraction pourrie de la kleptocratie néocoloniale gabonaise qui le rejoint en ce moment, ont depuis 50 ans ruiné et saccagé l’indépendance et la souveraineté du Gabon. Son positionnement idéologique, géopolitique et matrimonial familial ne font pas de lui un homme neuf, ni une perspective de rupture pour les Gabonais. Il reste une figure hideuse du clan Bongo qu’il prétend combattre.
    Enfin pour l’Afrique, il passera dans l’histoire comme un traitre face à la crise ivoirienne et libyenne où il s’est couché comme un chien devant les diktats occidentaux.
    Sa veulerie n’a pas été une surprise, mais le trait distinctif de ces élites criminelles aux affaires en Afrique.
    Ali Bongo que j’exécrée comme un hériter néocolonial françafricain devra en tirer toutes les conséquences et savoir que l’impérialisme français au Gabon n’a pas d’amis, mais que des intérêts à défendre. Et je doute que confronté aux contradictions du néocolonialisme dans son pays, il puisse trouver une porte de sortie sans appui sur le peuple et les patriotes de progrès au Gabon.
    C’est le seul moyen d’extraire le Gabon des griffes du colonialisme français.
    Tout autre choix (celui de la bourgeoisie pourrie) le perdra! Et pour l’heure, les Gabonais n’ont aucun intérêt à mourir pour la cause d’Ali Bongo, et encore moins de Jean Ping son beau-frère, l’ex-mari de sa sœur, le père de ses neveux et le plus fidèle compagnon de route de son traitre de père Omar Bongo ; un des chefs d’Etats africains, les plus françafricains.
    Dibi

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gouvernement-issoze-ngondet-sera-connu-2-octobre-prochain">
Twitter