PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La gestion de l’aéroport Léon Mba de Libreville officiellement confiée à Olam

La gestion  de l’aéroport Léon Mba de Libreville officiellement confiée à Olam

 

Libreville, 21 juin (Gabonactu.com) – le groupe singapourien Olam a été désigné mercredi par le conseil des ministres pour assurer la gestion provisoire de l’aéroport international Léon Mba de Libreville en lieu et place du groupe français EGIS qui avait le monopole de la gestion de cet outil de souveraineté depuis 30 ans.

 

« Pour continuer à garantir l’entretien et l’exploitation de l’Aéroport International de Libreville, le Ministre (des Transports et de la logistique, ndlr) a annoncé au Conseil des Ministres, qui l’a adoptée, la cession de la gestion de l’Aéroport International de Libreville à la Société GSEZ Airports, au terme de la concession actuelle », indique le communiqué final du Conseil des ministres tenu ce mercredi dans la capitale.

 

Le 30 janvier dernier, le gouvernement avait déjà indiqué qu’il ne souhaitait pas renouveler le partenariat qui le liait à Egis Aiport Operation (groupe Egis) et l’Aéroport Marseille Provence, dans le cadre d’un des premiers PPP africains (Partenariat Public Privé).

 

Les français qui géraient l’aéroport depuis 30 ans ont tenté de renouveler l’accord mais le Gabon a bouché ses oreilles. Au contraire, le gouvernement a officiellement notifié à la société le non renouvellement de la concession objet du décret n°1071/PR/MACC du 05 Octobre 1988 portant concession de l’aménagement, de l’entretien et de l’exploitation de l’aéroport international Léon MBA  de Libreville, qui avait fixé un terme de 30 ans.

 

Depuis janvier dernier, l’aéroport se trouvait dans un quasi abandon. L’entretien devenait approximatif. Les boutiques quasiment vides. Le personnel peu motivé.

Le trafic passagers à l’aéroport Léon Mba de Libreville a baissé, probablement à cause de la crise, passant de 965.578 en 2014 à 939.699 en 2015 et 855.145 en 2016.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Mamboundou Davy

    Il est facile d’entériner ce genre de chose en conseil des ministres mais pourquoi ne nous dit-on pas clairement quel est la nature du partenariat qui lie EGIS et l’ETAT Gabonais qui veut toujours fuir ses responsabilités en accusant toujours la partie adverses de n’avoir pas pu honoré ses engagements. Que reproche-t-on a cette entreprise ? pourquoi avoir choisi GSZE ? Le Gabon n’est pas la chasse gardée de la nébuleuse OLAM qui comme par enchantement touche a tout . ali bongo se président par défaut qui cumul la fonction présidentielle avec celle d’homme d’affaire n’avait qu’a comprendre que lui et sa nébuleuse ne peuvent contrôler toute l’économie gabonaise. Quelle expertise possede GSZE dans le domaine aeroportuaire ? un marché de gré a gré n’a pas sa place là il n’y a pas eu appel d’offre . C’est du n-importe quoi

    Reply

Laisser un commentaire à Mamboundou Davy Annuler Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gestion-de-laeroport-leon-mba-de-libreville-officiellement-confiee-a-olam">
Twitter