PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Garde malade dans les hôpitaux : le CHUL expérimente une solution efficace

Garde malade dans les hôpitaux : le CHUL expérimente une solution efficace

Façade principale du CHUL © DR

Le Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL), gêné, par le triste spectacle des gardes malades qui passent des nuits à la belle étoile, sous des abris de fortune, ou à même le sol devant les salles d’hospitalisation, vient de lancer une initiative qui pourrait se révélée être une solution efficace contre ce triste spectacle dès juin 2020.

La direction de l’hôpital a décidé de créer un nouveau corps d’aides-soignants dont l’unique mission sera d’assister les malades avec amour et professionnalisme comme ce qui se fait dans les hôpitaux des pays développés.


Pour mettre en musique cette initiative, le CHUL a lancé en fin de semaine dernière la formation d’un premier bataillon de 13 agents qui se chargeront des malades comme des nourrissons et transformeront leur séjour dans cet hôpital en souvenir agréablement mémorable malgré la maladie.

Aux heures de visite, les parents découvriront leur malade propre, les cheveux bien coiffés, les ongles taillés, les médicaments administrés aux heures indiqués…

Pour réussir ce challenge, les 13 aides-soignants vont suivre une formation de 6 mois dans les locaux de l’hôpital. Ils sortiront dotés de compétences et outils nécessaires à la prise en mains efficace des actes liés aux soins du corps et à la relation psycho-affective avec la personne soignée.

C’est la pratique du ‘’nursing’’ qui outre l’administration des traitements prescrits par les médecins et personnels soignants, oblige les aides-soignants d’assurer en toute responsabilité auprès des malades, les soins hygiéniques et esthétiques nécessaires et urgents (bain, manucure, pédicure, coiffure, etc.) ; de telle sorte que la présence des parents ne soit pas indispensable au chevet des leurs.

Les futurs aides-soignants durant une séance de travail © CHUL

Après 3 mois de cours qui dureront jusqu’en mars prochain, les aides-soignants passeront 3 autres mois de stages pour passer à la phase pratique afin d’être opérationnel en juin 2020.

Les formations sont dispensées par un groupe de sept (07) praticiens chevronnés et enseignants en sciences infirmières. Elles s’articulent autour de huit (08) modules, portant notamment sur l’accompagnement d’une personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne en tenant compte de ses besoins et de son degré d’autonomie, l’appréciation de l’état clinique d’une personne et la réalisation des soins adaptés à l’état clinique de la personne.

Le CHUL est le plus grand centre hospitalier du Gabon. Il est donc le centre de santé de référence du pays. Il a été profondément rénové entre 2010 et 2015. Cependant, son fonctionnement n’est pas optimal de l’avis des médecins et des patients.

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn