PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Aucun gabonais d’adoption ou naturalisé ne sera candidat à une élection présidentielle

Aucun gabonais d’adoption ou naturalisé ne sera candidat à une élection présidentielle

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les délégués des ONG, associations et confessions religieuses qui participent à la phase citoyen du dialogue national qui se déroule dans les annexes du stade de l’Amitié sino-gabonaise se livrent une folle course aux propositions inédites.

 

Dans le panel 1 chargé de la réforme des institutions, plusieurs panélistes ont suggéré qu’aucun gabonais d’adoption ou naturalisé ne soit candidat à une élection présidentielle. « Pas même ses descendants », ont-ils insisté.

 

Cette disposition épargnerait le pays du débat qui a surgi à la veille de l’élection présidentielle du 27 août 2016 durant laquelle, le président sortant était accusé d’être un enfant adoptif du président Omar Bongo Ondimba, ce que l’intéressé et sa famille ont rejeté en bloc.

 

Certains panélistes ont suggéré la suppression du Sénat et de la Vice-présidence de la République. Ils estiment que ces deux institutions n’apportent aucune plus-value au Gabon.

 

« Ali Bongo Ondimba dirige le Gabon depuis plus de 7 ans sans vice-président et cela ne change rien », a justifié un partisan de la suppression de ces institutions.

 

Les 200 membres de ce panel sont quasiment unanimes sur la limitation du mandat présidentiel à deux. C’est-à-dire 5 ans renouvelables une seule fois. Selon la constitution actuelle, le président de la République est élu pour un mandat de 7ans renouvelable.

 

Les panélistes ont approuvé également le retour aux élections politiques à deux tours au lieu d’un seul comme maintenant.

 

Les décisions finales sur toutes ces suggestions seront consignées dans le rapport du panel. Celui-ci sera soumis au bureau du comité d’organisation du dialogue co-présidé par Faustin Boukoubi (majorité) et René Ndemezo’o Obiang (opposition).

 

« Les contributions des acteurs de la société civile seront compilées, synthétisées et transmises au Bureau des assises pour que ces éléments soient partagés avec les participants à la phase politique qui pourront ainsi s’appuyer sur ces contributions », rappellent les organisateurs dans un communiqué.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabonais-dadoption-naturalise-ne-sera-candidat-a-election-presidentielle">
Twitter