PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Gabon veut réduire sa mortalité néonatale à 12% d’ici 2030

Le Gabon veut réduire sa mortalité néonatale à 12% d’ici 2030

Un nouveau-né dans une maternité du Gabon @ DR

 

Libreville, 21 avril (Gabonactu.com) – Le Ministère  de la santé en collaboration avec la Société gabonaise de néonatologie (SGN) a organisé vendredi à Libreville  les «1eres  journées nationales de néonatologie),  un forum scientifique visant à élaborer une stratégie pour réduire la  mortalité néonatale à 12% d’ici 2030, conformément aux objectifs des Nations Unies sur son agenda de développement durable.

 

Actuellement la mortalité néonatale du Gabon  est de 26%. Le taux élevé découle des insuffisances médicales et pédagogiques. Tout comme les parturientes, certains agents de santé  ne sont pas outillés sur la problématique favorisant des naissances prématurées.

Les spécialistes venant de plusieurs pays ont participé durant jours aux travaux qui se sont déroulés à l’école de service de santé militaire de Libreville @ Facebook société gabonaise de néonatologie

« La prématurité étant l’une des premières causes de mortalité néonatale en Afrique en général et au Gabon en particulier, c’est tout naturellement que le comité scientifique a retenu comme thème pour ces 1ères journées nationales de néonatologie ‘’ la prématurité : enjeux et défis’’ », a indiqué le Pr Christine Murielle Essono Megnier- Mbo, présidente de la société gabonaise de néonatologie.

 

Selon l’Organisation mondiale de santé (OMS), 2,7 millions d’enfants meurent chaque année avant l’âge de 1 mois dont près de la moitié pendant les premières 24 heures de vie. De même 45% d’enfants de moins de 5 ans surviennent pendant la période néonatale.

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabon-veut-reduire-mortalite-neonatale-a-12-dici-2030">
Twitter