PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Gabon vendra aux enchères 35 blocs pétroliers en juin prochain

Le Gabon vendra aux enchères 35 blocs pétroliers en juin prochain

Une torchère à Port-Gentil, cité pétrolière et capitale économique du Gabon © archives Gabonactu.com

Libreville, 4 avril (Gabonactu.com) – Le ministre gabonais du Pétrole, du gaz et des hydrocarbures Pascal Houagni Ambouroué a annoncé jeudi dans une conférence de presse que le Gabon lancera en juin prochain à Libreville une vaste opération de vente aux enchères de 35 blocs pétroliers pour espérer enrayer le déclin annoncé de sa production d’or noir.

« A ce jour, sur les 35 Blocs pétroliers maritimes mis aux enchères, 23 sont en Offshore profond et 12 sont en Offshore conventionnel », a affirmé le ministre.

Pour le succès de cette opération, le Gabon a lancé une campagne sur les principales places pétrolières du monde. La campagne avait démarré en novembre 2018 à Cap Town en Afrique du sud avant de se poursuivre à Londres, à Huston aux USA, au Brésil, à New Delly en Inde, en Chine, à Moscou en Russie, à Singapour et même en Guinée Equatoriale.

« 24 sociétés ont manifesté leur i

Pascal Houagni Ambouroué durant sa conférence de presse du 4 avril 2019 © Gabonactu.com

ntérêt, notamment 18 sociétés en offshore peu profond et 6 sociétés en offshore profond et ultra profond », a annoncé le ministre sans citer ces sociétés.

Le Gabon s’empresse à réaliser cette opération suite à un arrêt net des explorations dans son bassin sédimentaire depuis 5 ans, selon le ministre Houagni Ambouroué. Toutes les compagnies pétrolières présentes dans le pays ont arrêté tous les investissements dans le secteur depuis le déclenchement de la crise des matières premières en 2014.

La crise seule ne s’explique pas. En 2014, le Gabon qui espérait tirer un maximum de profit de son pétrole avait adopté un nouveau code des hydrocarbures. Les opérateurs du secteur ont dénoncé ce code jugé trop coercitif.

Début 2019, le code a été révisé ce qui laisse croire que les opérateurs présents dans le pays vont relancer les explorations suite également à la remontée des cours du baril de pétrole.  Des nouveaux investisseurs sont attendus pour remonter la production nationale qui est passée de 240 000 barils en 2014 à 200 000 barils en 2019.

Le Gabon avait atteint le pic de sa production pétrolière en 1997 avec 18 millions de tonnes de pétrole. La production stagne depuis des années autours de 10 millions de tonnes.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabon-vendra-aux-encheres-35-blocs-petroliers-juin-prochain">
Twitter