PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Gabon Télécom : Signature d’une nouvelle Convention d’Etablissement pour harmoniser les salaires

Gabon Télécom : Signature d’une nouvelle Convention d’Etablissement  pour harmoniser les salaires

La signature de la nouvelle Convention d’ Établissement  de Gabon Télécom a été apposée en présence du ministre du travail et de l’emploi, Simon Ntoutoume Emane @ G. O

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le directeur général de Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa et le secrétaire général adjoint du Syndicat national des télécommunications (SYNATEL), Brice Dariuce Mbélé ont procédé vendredi à la signature de  la nouvelle Convention d’Établissement, une sorte de convention collective ayant pour effet immédiat d’harmoniser les grilles salariales entre les agents de l’ancien Gabon Télécom et ceux de Libertis, deux entités de télécommunications (fixe et mobile) qui ont fait fusion depuis 2007.

 

L’ancienne convention présentait des disparités entre les agents travaillant dans la même boite.  Certains estimaient être mieux  payés que les autres. Ces inégalités ayant occasionnés plusieurs fois des grèves au sein de l’entreprise historique des télécomunications au Gabon.

 

Plusieurs travailleurs Gabon Télécom étaient présents au cours de la cérémonie de signature de la Convention d’Établissement @ G. O
Plusieurs travailleurs de Gabon Télécom étaient présents à la cérémonie de signature de la Convention d’Établissement @ G. O

 

L’élaboration de la nouvelle convention est le résultat des longues et parfois difficiles négociations entre la direction générale de l’entreprise   et les partenaires sociaux (syndicalistes).  Les négociations ont été entamées depuis le 2 mai 2015, date de  la signature du procès-verbal de conciliation qui mettait un terme à une longue grève de trois mois. Un débrayage ayant  impacté lourdement  la productivité de la filiale de Maroc Télécom.

 

« En dépit  du climat difficile, cette convention consolide les avantages sociaux en particulier le 13ème mois et un bonus en fonction d’évaluation individuelle », s’est félicité M. Koumaa, précisant que plusieurs ajustements  ont été fait pour améliorer les conditions de vie et de travail des employés  de Gabon Télécom.

 

Tout en se félicitant également de l’aboutissement de cette signature, le syndicat national des télécommunications par la voix de son secrétaire général, Brice Darius Mbélé a par ailleurs dénoncé un certain nombre « d’erreurs » commises par la direction générale de Gabon Télécom pendant la période  de trêve.  Il s’agit entre autres de la « suspension des  salaires de certains agents,  du  licenciement abusif du secrétaire général du SYNATEL en totale violation des textes et  lois en vigueur, ainsi que les affectations injustifiées de certains grévistes et leaders syndicaux ».

 

La 1ère convention d’établissement de Gabon Télécom a été signée en 2006 lors de la  privatisation de  l’entreprise de télécommunications  et du rachat de celle-ci par le groupe Maroc Télécom. Cette convention  définissait un certain nombre de droits et de devoirs pour les travailleurs conformément à la législation en vigueur. Toutefois,  Abderrahim Koumaa  reconnait que  ces droits et devoirs ne répondaient plus à la réalité du moment. Pour lui,  « le besoin d’ajustement de cette convention est devenu une nécessité du fait d’environnement concurrentiel du secteur communication ».

 

Camille Bousoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabon-telecom-signature-dune-nouvelle-convention-detablissement-pour-lharmonisation-des-salaires">
Twitter