PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Gabon : les Nations Unies encouragent les acteurs politiques à dialoguer pour préserver la paix sociale

Gabon : les Nations Unies encouragent les acteurs politiques à dialoguer pour préserver la paix sociale

Abdoulaye Bathily Représentant UNOCA @ UNOCA

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), M. Abdoulaye Bathily (photo), encourage les acteurs politiques gabonais à dialoguer pour préserver la paix sociale. Lors d’une audience avec le Premier ministre Daniel Ona Ondo lundi 17 novembre, il a insisté sur ce facteur important, en attirant l’attention du gouvernement sur certaines situations susceptibles de compromettre la stabilité du pays. Il a émis le vœu que toutes les forces vives de la nation se parlent pour consolider les acquis de la conférence nationale de 1990 et trouver des solutions concertées aux défis qui interpellent le pays et la sous-région.

A quelques semaines des sénatoriales prévues le 13 décembre et à près de 20 mois de la présidentielle de 2016, M. Bathily lance ainsi un appel à plus d’ouverture afin de favoriser l’expression concrète du pluralisme politique et des débats d’idées. « Il est important d’aller à ces consultations électorales dans un climat d’apaisement et de fraternité », soutient le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale. « L’exclusion est source de conflits et de tensions », a-t-il expliqué, plaidant par ailleurs pour un accès équitable des différents courants socio-politiques aux médias publics ainsi que pour le développement d’une presse indépendante au service de la paix et de la bonne gouvernance.

« Le Gabon doit rester un modèle de stabilité en Afrique. Je compte sur la sagesse des dirigeants, des leaders d’opinion et de l’opposition ainsi que des membres de la société civile pour qu’il garde cette belle réputation », souligne le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale, saluant le rôle historique du Gabon dans le domaine de la médiation en Afrique et dans la sous-région Afrique centrale en particulier.

Au cours d’une réunion lundi 17 novembre au siège de l’UNOCA, il a sensibilisé les responsables de l’ex-Union nationale (opposition) sur cet enjeu important. MM. Zacharie Myboto et Jean Eyeghe Ndong ainsi que quatre de leurs camarades ont saisi cette occasion pour exposer leur vision du Gabon d’aujourd’hui et de demain. M. Bathily en avait aussi longuement discuté vendredi 14 novembre avec M. Jean Ping, ancien Président de la Commission de l’Union africaine. Dans le même esprit, il a récemment eu un entretien avec M. Faustin Boukoubi, Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

M. Bathily va poursuivre ses consultations avec les autres acteurs clé de la société, conformément à son mandat relatif à la promotion de la diplomatie préventive dans les pays couverts par l’UNOCA, y compris le Gabon où il suit avec préoccupation le malaise qu’exprime une partie de l’opinion depuis quelques temps. Usant des bons offices du Secrétaire général des Nations Unies, il ne ménagera en effet aucun effort pour continuer à œuvrer pour la paix et la sécurité en Afrique centrale, condition sine qua non du développement durable et de l’intégration régionale.

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabon-les-nations-unies-encouragent-les-acteurs-politiques-a-dialoguer-pour-preserver-la-paix-sociale">
Twitter