PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Gabon : le nouveau code du travail jugé dangereux par les syndicats de travailleurs

Gabon : le nouveau code du travail jugé dangereux par les syndicats de  travailleurs

Le projet du nouveau code du travail remis récemment au ministre du travail, Madeleine Berre  par le président de la  CPG, Alain Bâ Oumar est jugé dangereux pour les travailleurs © D.R

Un collectif des 13 syndicats des travailleurs, pour la plupart du secteur privé,  boude l’application du nouveau code de travail revisité récemment, considéré comme très favorable aux employeurs.

Selon notre confrère Direct Infos Gabon,  « la remise en cause du principe de la conservation des droits acquis et de la stabilité de l’emploi est une soumission à une forme d’esclavagisme professionnel où le travailleur n’aura d’autre choix que de se soumettre à la seule volonté de l’employeur par peur d’être licencié ».

Durant les sessions de restitution organisées à Libreville et à Port-Gentil récemment, les partenaires sociaux ont estimé que le code du travail qui est censé protéger l’employé  va désormais  l’asservir.

Sous la houlette de la puissante Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), les 13 syndicats ont annoncé  une grande mobilisation le 27 septembre prochain à Port-Gentil, capitale économique, pour dire : « non à l’esclavagisme professionnel et à l’aliénation des droits ! ».

Les syndicalistes ont sollicité une concertation tripartite (gouvernement, employeurs et employés) pour acter un certain nombre d’amendements qu’ils ont apporté pour améliorer cette loi qui pourrait rentrer en vigueur très prochainement.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter