PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Lucie Milebou fait aussi constater au Premier ministre que son gouvernement est macho

Lucie Milebou fait aussi constater au Premier ministre que son gouvernement est macho

Lucie Milebou Aubusson épouse Mboussou en compagnie du Président de l’Assemblée nationale (au centre) et du Premier ministre © DR

Libreville, 30 juin (Gabonactu.com) – La présidente du Sénat gabonais, Lucie Milebou Aubusson, épouse Mboussou, a profité de la présence du Premier ministre, Julien Nkoghe Békalé, au siège de cette chambre du Parlement, à l’occasion de la cérémonie de clôture de la première session ordinaire, pour l’interpeller sur le caractère macho de gouvernement, trop loin de toutes les politiques en faveur de la femme.

 

« Monsieur le Premier Ministre, en tant que femmes politiques et publiques, nous, femmes sénateurs, déplorons la faible représentativité des femmes au sein du Gouvernement », a pesté la présidente du Sénat, s’adressant directement au Premier ministre, assis en première ligne juste en face d’elle.  

 

« Avec seulement 21 % de l’effectif, nous sommes loin des dispositions de la loi n°009/2016 fixant les quotas d’accès des femmes aux emplois supérieurs de l’Etat », a-t-elle fait remarquer au chef du gouvernement déjà accusé de promouvoir le «machisme d’Etat » par des mouvements féministes gabonais.

En effet, les femmes ne représentent que 21 % du gouvernement remanié le 10 juin dernier. Très loin des prescriptions de la loi et surtout « loin de la loi fondamentale, consacrant la parité entre les hommes et les femmes », a rappelé Mme Milebou Aubusson Mboussou.

La présidente du Sénat a fait observer que le taux de 21 % pour les femmes appelées au gouvernement est « très loin de l’Objectif N°5 du Développement durable, dont le but est de parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation de toutes les femmes et les filles ; très loin, enfin, de la décennie de la femme gabonaise dont le mécanisme institutionnel a été supprimé ».

 » Vos réponses, sur la faible représentativité des femmes au Gouvernement, nous rassurent et nous savons compter sur votre magnanimité, pour que les femmes soient plus présentes et visibles au niveau de l’échelle des décisions  » a modéré la patronne du Sénat.
 

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Rigobert Ikambouayat Ndeka, répondant aux femmes qui ont soulevé cette question, a expliqué que les questions relatives à la femme seront dorénavant traitées par le ministère de l’Economie et des Finances chargé des Solidarités nationales.

Mme Milebou Aubusson Mboussou est l’une des femmes les plus influentes au Gabon. Selon la Constitution, le président du Sénat assure l’intérim du chef de l’Etat en cas de vacance de pouvoir.

L’autre femme très influente est la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo.

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com