PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Gabon: la pêche, la vente et la consommation de la carpe toujours interdites

Gabon: la pêche, la vente et  la consommation de la carpe toujours interdites

Les carpes mortes dans un lac du Moyen-Ogooué © D.R

Le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et de l’Alimentation a renouvelé son interdiction de pécher, de commercialiser et de consommer la carpe provenant de la province du Moyen-Ogooué (Centre) et d’une partie de la Ngounié (Sud) pour se prémunir de l’épidémie d’origine bactérienne baptisée «Aearomonas veronii et Plesiomonas shigelloides », qui infecte et tue l’une des espèces de poissons les plus prisées du pays.

«Le Gouvernement autorise à nouveau les activités de pêche et de vente ainsi que la consommation de toutes les autres espèces de poissons en dehors de la carpe (Ossombo, Ntsevi, Nkan Ekouni, Ntsebe et Tchouë) », a informé le gouvernement dans un communiqué rendu public mardi soir.


Le 22 juillet dernier, le gouvernement avait pris la mesure de suspendre pour quinze jours, renouvelée une fois, les activités de pêche et de vente ainsi que la consommation de toutes les autres espèces de poissons dans les zones identifiées entre Ndjolé et Lambaréné. Il avait été constaté la mort suspecte de milliers de carpes dans les lacs et fleuves de la région.

Selon les analyses du Centre international de recherches et médicales de Franceville (CIRMF), le phénomène de “mortalité des carpes s’est estompé avec une tendance à la normalisation dans les zones allant de Ndjolé à Lambaténé”, mais il se déplace maintenant vers l’Ogooué-Maritime, la province où se trouve la capitale économique du pays, Port-Gentil.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter