PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Gabon : La grève des ouvriers fait perdre 1,5 milliard de FCFA à Sucaf

Gabon : La grève des ouvriers fait perdre 1,5 milliard de FCFA à Sucaf

Franceville, Gabon (Gabonactu.com) – Le directeur général de la Sucrerie africaine du Gabon (Sucaf-Gabon), Christian Noël Renardet a déploré mardi une perte de 1,5 milliard de FCFA sur l’activité sucrière, en raison de la grève que les ouvriers ont observée depuis mi-avril dernier au sein de l’entreprise.

« Nous n’avons pas vendu un seul carreau de sucre et vu que le marché n’est pas protégé, l’entreprise va accuser un coup. A ce jour on déplore déjà une perte d’environ 1,5 milliard de FCFA (quelques 2,3 millions d’euros, ndlr). Ce qui n’arrange pas les affaires de Sucaf », a déploré Christian Noël Renardet dans une interview accordée aux confrères de Radio Masuku

Les ouvriers de cette entreprise située 33 Km à l’ouest de Franceville sont entrés en grève après que la direction générale a refusé de négocier, suite à un cahier de charges que les délégués syndicaux ont déposé sur sa table de travail plusieurs semaines auparavant.

Ces derniers revendiquent l’harmonisation et la régularisation des salaires, le renouvellement du logiciel de calcul de ceux-ci, le payement normal des heures supplémentaires, la distribution équitable de l’eau potable, notamment minérale, un meilleur calcul de l’indemnité de services rendus, la dotation du dispensaire en produits médicamenteux de première nécessité et d’urgence, les assurances obligatoires, etc.

Non content de la situation qui prévalait depuis deux semaines dans ladite structure, le gouverneur de la province du Haut-Ogooué, Bertrand Moundounga s’est rendu sur place avec une forte délégation composée d’inspecteurs de Travail et d’agents de sécurité afin d’intimer l’ordre aux deux parties de se remettre sur la table des négociations et de reprendre simultanément la production de sucre.

Le représentant local du chef de l’Etat gabonais a très vite avoué que les revendications des ouvriers étaient légitimes et qu’il fallait à tout prix que les deux parties « dialoguent pour trouver des solutions ».

Après quelques hésitations, le directeur général de Sucaf-Gabon s’est montré conciliant et a promis qu’il allait se référer à la Convention collective pour donner une suite aux revendications des ouvriers

Depuis quelques années, l’entreprise peine à atteindre ses objectifs de productions fixés à 26 000 tonnes de sucre en raison d’un climat social suffisamment délétère, si bien qu’en 2014, les ouvriers sont sortis de la campagne de récolte avec un déficit de 3 000 tonnes.

Sucaf-Gabon a été créée en 1976 sous la dénomination Sosuho (société sucrière du Haut-Ogooué) jusqu’à sa privatisation en 1998. Elle emploie près de 600 personnes à temps plein, parmi eux 95 % de gabonais qui se plaignent d’être sous-rémunérés.

 

 

A’MBA

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabon-la-greve-des-ouvriers-fait-perdre-15-milliard-de-fcfa-a-sucaf">
Twitter