PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Gabon : double assassinat à Bolossoville

Gabon : double assassinat à Bolossoville

Un cinquantaine (Pierre Emane Bika ), habitant le district de Bolossoville, dans la province du Woleu-Ntem (nord du pays) a abattu sa compagne, avant de se donner la mort avec un fusil de type calibre 12.

La scène digne d’un roman policier s’est déroulée le 16 novembre dernier, au regroupement des villages Ayekegning, district de Bolossoville dans le  département du Haut-Ntem dont le chef-lieu est Minvoul. Une sexagénaire de 61 ans, Alphonsine Envourou Ndong, de nationalité gabonaise a été froidement abattue par son compagnon, Pierre Émane Bika, 58 ans, à l’aide d’une arme de type calibre 12, a indiqué le quotidien l’Union dans sa livraison du 23 novembre. L’homme s’est ensuite donné la mort

Selon notre confrère,  le drame serait dû à une affaire de disparition d’argent dans la chambre conjugale, notamment la somme de 400 000 appartenant à Alphonsine Envourou. Ces premières révélations sont issues de l’enquête ouverte par  la brigade de gendarmerie de Bilossoville.


Pierre Émane Bika n’aurait pas apprécié d’être interrogé par sa compagne, il se serait alors mis en colère. « Dans la foulée de la dispute qui s’en est suivie, le quinquagénaire aurait pris son fusil de type calibre 12 rangé dans un coin de la pièce, déchargeant les plombs, à bout portant, à deux reprises, sur Alphonsine Envourou Ndong au niveau de l’abdomen », rapporte le quotidien.

Une semaine après le drame, la petite bourgade est encore sous le choc. La brigade de gendarmerie de Bilossoville poursuit l’enquête afin de déterminer les circonstances exactes du drame.

Lisa Mboui

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn