PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Gabon : des opposants déposent une plainte au tribunal de Libreville contre Ali Bongo Ondimba

Gabon : des opposants déposent une plainte au tribunal de Libreville contre Ali Bongo Ondimba

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Plusieurs leaders de l’opposition gabonaise dont Jean Ping, ancien président de la Commission de l’Union africaine (UA) ont déposé une plainte jeudi au tribunal de Libreville contre le président gabonais Ali Bongo Ondimba pour faux et usage de faux  à propos de son acte de naissance, a déclaré Zacharie Myboto, président de l’Union nationale (un parti de l’opposition officiellement dissout).

 

« La plainte, nous l’avons déposé », a dit un peut surchauffé Zachary Myboto à la sortie du tribunal de première instance de Libreville.

 

 

« Nous avons déposé la plainte au greffe civil », précisé Luc Bengone Nsi, ancien candidat à l’élection présidentielle en 2009.

 

 

Les opposants demandent à Ali Bongo Ondimba de présenter l’original de son acte de naissance. Dans un récent livre intitulé « Nouvelles affaires africaines, mensonges et pillages au Gabon », le journaliste-écrivain français, Pierre Péan a indiqué qu’ Ali Bongo Ondimba n’est pas le fils biologique d’Omar Bongo. Il serait originaire du Biafra et serait arrivé au Gabon dans la foulée des centaines d’enfants biafrais accueillis au Gabon pour des raisons humanitaires.

 

 

 

L’opposition souhaitait une mobilisation générale des gabonais pour accompagner les leaders au tribunal. Mais un imposant dispositif de sécurité a empêché les militants de déferler vers le tribunal où la plainte a été déposée au greffe civile.

 

Des policiers prêts à intervenir @gabonactu.com
Des policiers prêts à intervenir @gabonactu.com

gendarme 2

La presse n’a pas accédé à la salle où les leaders concernés ont remis le document dont la copie n’a pas encore été transmise aux journalistes.

 

 

La police et la gendarmerie ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui ont riposté en lançant des cailloux.

 

Il n’y a pas eu de blesse ni d’arrestation. Tout le monde est rentré tranquillement à la maison. Quelques poubelles ont été incendiées à Sotega (2ème arrondissement) obligeant les commerçants de fermer précipitamment leurs boutiques.

Un manifestation a voulu donner sa vie en sacrifice @gabonactu.com
Un manifestation a voulu donner sa vie en sacrifice @gabonactu.com
Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

4 Commentaires

  1. D'Acapulco

    C’est le problème des gabonais et c’est aux gabonais de régler ça, il n’est pas question que des gens s’ingèrent dans les problèmes des gabonais. Tous ce qui se dit aujourd’hui les gabonais le savaient depuis, il n’y a rien de nouveau là. Que les gabonais ne se laissent pas influencés par ces occidents qui aiment mettre le feu et après ils viennent joués au pompier. Ils veulent réglé des comptes au président et veulent mettre le peuple au devant de la saine, que les gabonais fasse très attention, ne cédé pas à ça, si la France veux rendre des comptes au président c’est à eux même les français de le faire et non se servir du peuple gabonais pour le faire, ne cédé pas chers gabonais. Si les gabonais ne veulent plus de leur président qu’ils attendent l’élection présidentielle qui n’est plus loin pour le changé.

    Reply
  2. De Las VEGAS

    bonjour,
    Nombreux sont ceux qui comme ce fridrisch vont se fatiguer à défendre ce qui est désormais comme un fruit pourri et qui à tous les coups finira par tomber. Avoir acquis malhonnêtement quelques privilèges au détriment du peuple est un poids sur la conscience avec un besoin évident de voir les choses s’éterniser ainsi. Ce brave garçon sous le véhicule fait comme ce chinois qui avait stoppé une colonne de chars. Nous disons bravo pour cette détermination qui est jugée par un hibou comme de l’irresponsabilité alors que c’est de la bravoure pure.

    Reply
  3. fridrisch

    Mais s’ ya quelqu’un qui veut mourrir em se couchant sur la voix il meurt cadeau et il sera enterre il ne faut pas tolérer ce genre des choses pour quoi nous n’est plus parti deposer votre plainte à la presidence comme vous l’avez annoncer vous penser que vous êtes qui commander ce Gabon. il fallait s’opposer`aux policiers.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabon-des-opposants-deposent-une-plainte-au-tribunal-de-libreville-contre-ali-bongo-ondimba">
Twitter