Gabon : début du vote à Libreville sous une finie pluie | GABONACTU.COM
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Gabon : début du vote à Libreville sous une finie pluie

Gabon : début du vote à Libreville sous une finie pluie

Des électeurs devant un bureau de vote à la Cité Damas @ Gabonactu.com

Libreville, 6 octobre (Gabonactu.com) – Le vote pour les élections législatives couplées aux locales a effectivement débuté à Libreville, selon un constat établie par des reporters de Gabonactu.com

 

Quelques électeurs ont  glissé leurs bulletins dans les urnes à l’école publique de Plein ciel Bissengué dans le 5ème arrondissement comme à l’école publique de la Cité Damas.


 

Autours de 8h30 des files d’attente se sont déjà formés devant les bureaux de vote avant de se disloquer suite à une pluie finie mais très gênantes.

Le personnel d’un bureau de vote pour les locales préparant le matériel @ Gabonactu.com

Le démarrage est assez laborieux à l’école publique de la Cité Damas. Dans certains bureaux, il manque soit un assesseur ou un représentant de parti politique. Plusieurs électeurs ont du mal à trouver leurs bureaux de vote.

 

Selon l’organisation mise en place, l’électeur doit d’abord faire la queue devant un bureau de vote pour les législatives. Il doit ensuite chercher un autre bureau de vote pour les locales et refaire la queue.

 

Quelques 680 194 électeurs sont appelés aux urnes ce samedi pour élire les 143 députés à l’Assemblée nationale ainsi que les conseillers municipaux et départementaux. Ces conseillers éliront au suffrage indirect les 52 sénateurs, les maires et présidents des assemblées départementales.

Des représentants des candidats @ Gabonactu.com

C’est le tout premier scrutin après l’élection présidentielle du 27 août 2016 remportée par le président sortant Ali Bongo Ondimba. L’opposition avait violemment contestée cette victoire. Il y avait des morts et de très nombreux dégâts matériels. Le bilan exact n’est pas connu. Le pouvoir avait reconnu 4 morts. L’opposition avait évoqué des centaines de morts et plusieurs disparus.

 

Le pouvoir et l’opposition avaient fait appel à la Cour pénale internationale (CPI) pour ouvrir une enquête indépendante sur ces violences mais celle-ci a décidé de mettre fin à l’enquête préliminaire soutenant qu’il n’y a pas de preuves de génocide, selon les éléments fournis par les deux parties.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
escort izmir izmir escort bayan antalya escort bayanlar escort izmir istanbul jigolo bursa escort porno indir porno izle porno indir izle izmir escort kızlar bursa escort kızlar
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle