PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Gabon : des affrontements à Libreville après l’annonce de la victoire d’Ali Bongo

Gabon : des affrontements à Libreville après l’annonce de la victoire d’Ali Bongo

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Des affrontements ont éclaté mercredi à Libreville et Port-Gentil après l’annonce de la victoire d’Ali Bongo Ondimba, selon des témoins.

 

Des centaines de militants de l’opposition convergeaient vers la Cour constitutionnelle par le boulevard triomphal Omar Bongo pour aller revendiquer leur victoire volée.

 

Des manifestations spontanées ont éclaté dans plusieurs quartiers de la capitale. A Plein Ciel dans le 3ème arrondissement, la police tente à coup de gaz lacrymogène, d’empêcher les manifestants qui veulent se joindre aux autres militants proches de l’opposant Jean Ping qui ont allumé plusieurs foyers au quartier Charbonnages dans le 1er arrondissement. Des témoins affirment que l’immeuble commercial ABC Mall situé non loin du quartier général de Jean Ping a été vandalisé. L’agence d’Ecobank également pillée.

 

Dans le 6ème arrondissement, un immeuble appartenant à l’actuel Vice-Premier ministre chargé de la Santé, Paul Biyoghé Mba a été pillé et incendié. La pharmacie qui se trouvait au rez-de-chaussée de cet immeuble appelé « MCD) été aussi incendiée après avoir été pillée.

 

Des informations non encore vérifiées par la rédaction de Gabonactu.com annoncent aussi des violences autour de l’Assemblée nationale. Des hélicoptères de l’armée survolent Libreville.

 

Des personnes jointes au téléphone à Port-Gentil, cité pétrolière et capitale économique du Gabon affirment que des pillages et des incendies des magasins sont en cours dans la ville.

 

Aucun bilan n’est disponible pour l’instant.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. Léon Makaya

    Ali Bongo, encore une fois, a tripatouillé les résultats de l’élection présidentielle, avec le mensonge éhonté du taux de participation de 99.93% dans le Haut-Ogooué, province dont le père d’Ali Bongo est originaire. Et bien sûr plus de 95% de ces électeurs ont voté pour lui … Étrangement, les résultats de cette province sont arrivés en dernier à la commission nationale électorale.
    L’UE, la France et fait inédit, les USA, demandent aux autorités gabonaises de présenter les résultats de chaque bureau. Si Ali Bongo et sa clique sont sereins quant à leur victoire, qu’ils prouvent leur bonne foi, et publie les résultats bureau par bureau.
    Alors que les bidonvilles de Libreville, la capitale du Gabon, sont laissés pour compte depuis 50 ans, Ali Bongo acquiert le bien immobilier le plus cher de France, l’hôtel de Soyecourt à Paris pour une valeur de presque 100 millions d’euros. Non, les Gabonais ne veulent plus de ce triste sire à la tête de l’état. Allez-vous en, Ali Bongo, et respectez le choix du peuple qui vous a, une nouvelle fois, vomi !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabon-affrontements-a-libreville-apres-lannonce-de-victoire-dali-bongo">
Twitter