PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Gabon a fait des progrès importants dans l’application des réformes (FMI)

Le Gabon a fait des progrès importants dans l’application des réformes (FMI)

Boileau Yeyinou Loko (micro) à la sortie de l’audience avec le ministre Jean Fidèle Otandault (au centre) © Gabonactu.com

Libreville, 24 avril (Gabonactu.com) – Le chef de mission du Fonds monétaire international (FMI), Boileau Yeyinou Loko, arrivé mardi à Libreville pour une revue du programme économique de 3 ans conclu avec le Gabon le 17 juin 2017, a déclaré mercredi que le Gabon a réalisé des progrès importants dans l’application des réformes économiques qu’on voit rarement dans les autres pays en programme avec cette institution de Breton-wood.

 

« Je crois que le Gabon a fait des progrès importants qu’on voit dans peu de pays et les résultats ne se verront pas seulement aujourd’hui mais se verront à moyen terme en matière de croissance », a notamment affirmé M. Yeyinou Loko au sortir d’un entretien avec le ministre gabonais du Budget, Jean Fidèle Otandault.

« Je dois féliciter les autorités pour les efforts importants qui ont été réalisés en matière de réduction des dépenses de l’Etat », a-t-il poursuit.

« Le but ultime de ce qui est fait par les autorités avec notre collaboration c’est d’arriver à une croissance, mais une croissance partagée », a-t-il ajouté en évoquant les remous suscités dès l’annonce des mesures d’austérité qui impactent la vie publique et privée des fonctionnaires.

« Il faut que les populations sentent que tous les efforts effectués portent le fruit et qu’il y a de moins en moins de pauvres au Gabon. Il s’agit donc de parvenir à une croissance économique qui facilite la vie de toute la population », a conclu l’expert du FMI.

« Nous reformons pour améliorer la vie de nos concitoyens. Ce qui est dangereux c’est de ne rien faire », a renchéri le ministre Otandault.

La dernière revue remonte à novembre 2018. Le conseil d’administration du FMI tenu en décembre 2018 avait approuvé le rapport de cette revue et autorisé un nouveau décaissement sur l’enveloppe global de 642 millions de dollars du programme économique du Gabon.

La mission démarrée ce mercredi est dite technique. Elle ne donnera pas lieu à un nouveau décaissement. Le gros du travail sera effectué avec les techniciens du Budget, du Trésor public, de la Douane, des Impôts, de l’Economie, de la Dette et des Hydrocarbures.

Avant de quitter le Gabon, la mission fera une première restitution de son travail avant le rapport final qui sera effectué à Washington.

Pays pétrolier du golfe de Guinée, le Gabon subit de plein fouet les effets de la chute des cours des matières premières dont il est un des principaux fournisseurs africains. Le Gabon est l’un des quatre pays sur 6 en zone CEMAC qui a conclu un programme avec le FMI.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabon-a-progres-importants-lapplication-reformes-fmi">
Twitter