PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Gabon à la conférence africaine d’Alger sur la gouvernance d’Internet

Le Gabon à la conférence africaine d’Alger sur la gouvernance d’Internet

M. Koumba Mboumba échange avec son homologue congolais (à sa droite)

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre gabonais délégué à l’Economie numérique, à la Communication, chargé de la Culture et des Arts, Jean Olivier Koumba Mboumba conduit la délégation gabonaise à la Conférence africaine sur la gouvernance de l’internet, qui se tient ce lundi à Alger à l’initiative du ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, en partenariat avec la Banque africaine de développement.

Espace de débats et d’échanges entre les différents acteurs du digital continental et les institutions internationales spécialisées, ce rendez-vous de haut niveau permettra de dessiner le paysage numérique africain, riche de près de 300 millions d’utilisateurs mais comptant encore 900 millions de non-connectés.

Fin janvier à Addis Abeba, le Président de la République, SE Ali Bongo Ondimba, prenait part au conseil d’administration de l’Alliance Smart Africa, qui regroupe 17 pays décidés à renforcer l’inter-connectivité numérique du continent. A cette occasion fut créé un fonds boursier destiné à financer les études supérieures d’étudiants africains dans le domaine du numérique.

Le déploiement du réseau internet progresse sans cesse et en 2016, 23,2% des Africains sur une population de 1,216 milliard étaient des internautes, un taux bien en deçà de celui de l’Amérique du Nord (88%), de l’Europe de l’Ouest (84%) et de l’Asie du Sud (33%).

Au Gabon, quelque 5% de la richesse nationale proviennent déjà de l’immatériel interconnecté par la fibre, les câbles et les ondes.

 

« Notre objectif affiché est de doubler cette part en créant les conditions d’un dialogue productif entre tous, investisseurs, entrepreneurs, usagers, opérateurs, administrations, institutions internationales », indiquait il y a quelques semaines le ministre de l’Economie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, Alain-Claude Bilie-By-Nze, en clôture de la Table ronde de Libreville.

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/gabon-a-conference-africaine-dalger-gouvernance-dinternet">
Twitter