PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les fuites d’eau de la SEEG à l’origine de la dégradation continue de la chaussée

Les fuites d’eau de la SEEG à l’origine de la dégradation continue de la chaussée

Les fuites provoquant la dégradation de la route menant vers la mairie du Haut de gué-Gué @ ARSEE

Libreville, 20 novembre (Gabonactu.com) – Les fuites d’eau chroniques provoquées par les mauvaises installations de la Société d’énergie et d’eau Gabon (SEEG) à travers les différents quartiers de la capitale gabonaise et les grandes villes du pays, sont à l’origine de la dégradation continue de la chaussée, selon un rapport mensuel de l’Agence de régulation du secteur d’eau et d’énergie (ARSEE-Gabon).

« Le manque de réactivité de la SEEG à l’origine de la dégradation de la route », a écrit l’ARSEE-Gabon dans son petit rapport non encore exhaustif du mois de novembre finissant.

Pour illustrer son rapport, l’entité a fait un constat amer sur un des axes cabossés du Haut de Gué-Gué (quartier résidentiel), du 1er arrondissement de Libreville, où les fuites béantes détruites progressivement la chaussée bituminée.

« Malgré plusieurs injonctions du Régulateur restées à ce jour sans suite, la SEEG ne daigne prendre aucune mesure dans le dessein de pallier cette situation », s’indigne l’ARSEE.

La Société d’énergie et d’eau Gabon est l’unique entreprendre ayant le monopole de la distribution d’électricité et d’eau dans le pays. Toutefois, sa qualité de services décriée par les usagers, laisse à désirer.

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/fuites-deau-de-seeg-a-lorigine-de-degradation-continue-de-chaussee">
Twitter