PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Fridolin Mve Messa exclut Marcel Libama et tous les autres frondeurs du syndicat (SENA)

Fridolin Mve Messa exclut Marcel Libama et tous les autres frondeurs du syndicat (SENA)

Fridolin Mve Messa vêtu d’un polo le 20 juin 2015 à la Cour du collège N’Tchoréré à Libreville@ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le secrétaire général du Syndicat des enseignants de l’éducation nationale (SENA), Fridolin Mve Messa a annoncé lundi dans une brève interview exclusive l’exclusion de Marcel Libama, Patrick Mombo et bien d’autres syndiqués frondeurs pour avoir organisé du 20 au 21 juin un congrès ordinaire du mouvement syndical qu’il juge « illégal ».

 

« Tous sont exclus », a indiqué à Gabonactu.com, M. Mvé Messa visiblement remonté contre ses camarades syndicalistes.

 

D’après lui, ce « congrès est nul et de nul effet parce qu’il ne repose sur aucun texte légal ». L’article 16 du règlement intérieur dispose, argumente-t-il que : « seul le secrétaire général peut convoquer un congrès ».

 

Les dissidents du syndicat des enseignants de l’éducation nationale contestent l’autorité de Fridolin Mve Messa. Ils estiment que ce dernier à épuisé son 2ème mandat à la tête du syndicat depuis avril 2015. M. Mvé Messa a passé 7 ans à la tête du syndicat, soit un mandat de 3 ans et autre de 4 ans intervenu après les reformes portées sur les statuts. Les textes règlementaires de l’organisation ne prévoient pas la limite des mandats

 

Le congrès convoqué à la chambre de commerce de Libreville par les fondeurs a porté à la tête du syndicat, Louis Patrick Mombo, ancien délégué administratif chargé de la formation au sein du SENA.

 

Le congrès a ainsi démit de ses fonctions Fridolin Mvé Messa qui dit ne pas se laisser faire. Pour mettre un terme au « coup tordu » de ses camarades, il a annoncé l’organisation du « vrai » congrès, 6ème du genre, le 27 au 28 juin prochain. Selon lui, plusieurs délégations des membres statutaires venant de l’intérieur du pays et du Canada ont commencé à rallier la capitale gabonaise pour prendre part au dit congrès.

 

Le très controversé secrétaire général « déchu » n’a pas cependant indiqué si, il se représentera à sa propre succession. La scission du SENA, un des grands syndicats du secteur éducatif du Gabon semble probable.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/fridolin-mve-messa-exclut-marcel-libama-et-tous-les-autres-fondeurs-du-syndicat-sena">
Twitter