PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les fonctionnaires seront toujours payés le 25 et non le 30 du mois

Les fonctionnaires seront toujours payés le 25 et non le 30 du mois

 

Les membres  de la FESYREFAA faisant un sit-in devant le Trésor Public pour réclamer plusieurs mois d’arriérés de primes @ Archives Gabonactu.com

 

Libreville, 28 février (Gabonactu.com) – Les fonctionnaires gabonais seront payés chaque 25 et non le 30 mois comme le pensent plusieurs agents de l’Etat,  faisant la confusion du paiement au trentième, lequel relève  du paiement au prorata des jours travaillés par le fonctionnaire.

 

 

Le projet d’ordonnance portant modification de la loi N°1/2005 du 4 février 2005, portant le statut général de la fonction publique  adopté le 23 février courant en conseil des ministres fait couler beaucoup d’encre de salive.  Il institue désormais le paiement  des salaires des fonctionnaires au « trentième ». Rien n’avoir avec la date du mois.

 

La reforme suppose que le salaire du fonctionnaire soit divisé par 30. Il y aura  ensuite la décote de la rémunération d’un  trentième représentant le jour travaillé. Le taux ne s’applique pas au  fonctionnaire absent de son poste de travail.  Une manière selon les syndicalistes de restreindre les libertés et le droit de grève garantie par la constitution gabonaise.

 

« La loi et la constitution en République Gabonaise  prévoient le droit de grève. Dans la loi, il est clairement dit que lorsque la grève concerne la rémunération due, l’Etat n’a pas le droit de retirer un francs ; hors dans leur reforme, ils disent que   l’Etat vous doit ou pas,  l’argent doit être retiré du salaire, et là nous ne sommes pas d’accord », a confié mercredi dans un entretien exclusif à Gabonactu.com, Wilfried Erisco Mvou Ossialas, 1er vice-président et porte-parole de la Fédérations des syndicats des regies financières et administrations assimilées (FESYREFAA).

 

Wilfried Erisco Mvou Ossialas et ses amis syndiqués ont promis s’attaquer à cette réforme qui n’entrera  en vigueur qu’après adoption par le parlement.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Motsogo Ghesemou

    Qu’est devenu le fonctionnaire ici au Gabon ? Voilà des décisions qui se prennent à tu-tête comme ça sans au préalable sérieusement mener des études de faisabilité. On parle du paiement au 30ème pour les fonctionnaires c’est bien, mais nos chers membres du gouvernement qu’en est il d’eux ? Nous savons tous que nombreux parmi eux n’ont pas de fonction sinon de qualification et donc n’appartiennent à aucun corps, quelle décision s’applique pour eux ? Pourquoi toujours vouloir amoindrire les salaires misérables que perçoivent les valeureux fonctionnaires et ne jamais réduire les millions que reçoivent à tort tous ces ministres qui, Pour la plupart, ne font rien pour améliorer la vie des concitoyens ne fus ce que dans le ministère qu’ils ont la grâce de gérer ? On parle de crise financière, C’est donc sur le dos du bas peuple qu’on envisage résoudre cette situation en lui imposant des choses difficiles à supporter notamment en créant de nouvelles taxes sans fondement ? ().

    Reply
  2. jean- jacques

    Voila un homme bravo Erisco, tu connais ton droit ce minstre doit quitter le gouvernement quelle mouche l’a pique? un systeme qui date depuis des années , il vient avec sa folie. voila les myenés que certains gabonais pensent qu’ils peuvent diriger le Gabon , 905 des myenes ont les noms des vieux colons ils n’ont pas le temps avec les vrais gabonais , la m^me chose ce fou du DGde l’ANBG qui parle de revoir les criteres d’attributions des bourses comme si cet argent sortait de ses poches ou celles de son parents Berres.. il faudrait que tous les fonctionaires se mobilisent , pour dire non à cette reforme et demander la tête de ce ministre.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/fonctionnaires-seront-toujours-payes-25-non-30-mois">
Twitter