PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Fin de la grève chez Maurel & Prom, le DG contesté reste à son poste

Fin de la grève chez Maurel & Prom, le DG contesté reste à son poste

Photo @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La grève qui paralysait la compagnie pétrolière Maurel & Prom depuis le 22 février dernier a officiellement pris fin ce mercredi grâce à la signature d’un procès-verbal de conciliation entre l’entreprise, le personnel et l’Etat gabonais, a appris Gabonactu.com de source proche du ministère du Pétrole.

 

Le procès-verbal a été signé à Libreville entre le Directeur général de la compagnie, Christophe Blanc, des représentants du personnel, le ministre du Pétrole Pascal Houagni Ambourouet et son collègue du Travail Eloi Nzondo.

 

« Personne n’a gagné, personne n’a perdu. C’est la compagnie qui a gagné. Ce sont les travailleurs qui ont gagné. C’est le Gabon qui a gagné », a déclaré le ministre du Travail au terme de ces négociations qui ont duré quasiment un mois.

 

L’accord maintient à son poste le Directeur général de Maurel & Prom, Christophe Blanc. Les salariés, sous l’impulsion de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP, principal syndicat du secteur) exigeaient son départ pour avoir fait descendre dans le site pétrolier d’Onal des policiers et gendarmes qui ont attaqué au gaz lacrymogène les salariés en grève pacifique.

 

Les salariés de leur côté ont obtenu la fin d’un projet de licenciement de 11 travailleurs qui avaient observé une grève décrétée par l’ONEP en septembre 2016. Ils ont également arraché une espèce « d’amnistie » suite à leur participation à la grève qui vient de prendre fin.

 

Le principal perdant est l’ONEP qui a été écartée des négociations parce que jugée trop radicale.

 

Le personnel de Maurel & Prom a déclenché la grève le 22 février dernier pour exiger une prime de bonne séparation suite à l’arrivée au sein de la société d’un nouvel actionnaire majoritaire. Le groupe indonésien Pertamina, via sa filiale PIEP, a acquis 24,53 % du capital du Groupe Maurel & Prom en août 2016. A l’issue de l’OPA du 9 février 2017, PIEP détient 72,65 % de Maurel & Prom.

 

La direction gabonaise de la société a expliqué au personnel que cette opération n’est pas un rachat. La compagnie reste au Gabon avec de nouvelles ambitions et de nouveaux financements pour ses projets. Ce que les salariés n’ont pas compris exigeant leur prime de bonne séparation.

 

Maurel & Prom est l’un des principaux producteurs de pétrole au Gabon derrière Shell et Total. Ces deux majors ont cependant décidé de vendre plusieurs de leurs actifs au Gabon. Le pétrole reste la première richesse du pays malgré la volonté du pouvoir de diversifier l’économie.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/fin-de-greve-chez-maurel-prom-dg-conteste-reste-a-poste">
Twitter