PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Filiation d’Ali Bongo : un faux procès selon l’opposant Eric Moreau Nguema

Filiation d’Ali Bongo : un faux procès selon l’opposant Eric Moreau Nguema

Le secrétaire général du MORENA Unioniste lors de son intervention le 12 mai à Libreville @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le secrétaire général du Mouvement  du redressement national (MORENA, opposition) Unioniste, Erich Moreau Nguema  a considéré jeudi dans une conférence de presse à Libreville  la supposée fausse  identité du président Ali Bongo Ondimba comme un faux procès intenté par les anciens barons du régime mues par l’esprit de vengeance.

 

 

« Les problèmes de l’identité de monsieur Ali Bongo ce sont des affaires des ménages », a déclaré M. Moreau Nguema, fustigeant par la suite le caractère sulfureux de ceux qui s’adonnent à cœur joie dans cette affaire familiale, considérée désormais comme un marchandage politique. Pour  l’opposant, le combat politique doit être centré sur les idées et non sur les invectives et autres injures.

 

 

L’opposition gabonaise dans sa majorité   émet des sérieux doutes sur la filiation d’Ali Bongo au feu président Omar Bongo, son père.  Pour les opposants, le numéro un gabonais actuel ne serait pas gabonais de souche, qu’il serait un enfant adopté. Dans cette optique, il serait  illégitime pour lui d’occuper le siège présidentiel. L’opposition à de ce fait initié un projet de destitution  d’Ali Bongo Ondimba du pouvoir.

 

Pour le MORENA, l'opposition commet des erreurs récurrentes dans sa prise de pouvoir @ Gabonactu.com
Pour le MORENA, l’opposition commet des erreurs récurrentes dans sa stratégie de prise de pouvoir @ Gabonactu.com

La démarche est jugée pitoyable par le secrétaire général du MORENA Unioniste. Ce dernier pense que, le meilleur combat porteur serait d’opposer un projet de société à un autre. « Quelqu’un à un programme politique mais opposé lui un programme politique », soutien-t-il avant de déplorer  le manque des  vraies stratégies de l’ensemble de l’opposition pour rendre possible l’alternance au Gabon.

 

 

Abordant le climat de peur qui gagne progressivement des populations gabonaises à l’approche de l’élection présidentielle d’août 2016, M. Moreau Nguema a invité les uns et les autres « à ne pas avoir peur », le pays se porterait bien.  Toutefois, il  a fustigé l’attitude de certaines personnalités politiques tapis au sein du pouvoir et de l’opposition qui « veulent créer une instabilité » pour des  raisons inavouées.

 

 

Pour écouter les populations par rapport à la psychose qui plane sur le spectre d’une guerre civile au Gabon, le MORENA unioniste a annoncé la mise en place d’un programme de consultation de toutes les forces vives de la Nations y compris les communautés étrangères.  Les leaders d’associations, les personnalités politiques, élèves et étudiants, universitaires, confessions religieuses, chefs des quartiers de Libreville,  d’Owendo et d’Akanda sont invités à se rendre à partir du 24 mai prochain au siège du MORENA Unioniste sis au quartier Akebé-ville dans le 3ème arrondissement de Libreville. Le programme d’écoute et de consultation va s’étaler jusqu’au 25 juin 2016.

 

 

D’après le secrétaire général du MORENA Unioniste, les participants doivent être constituer par des groupes de 20 à 50 personnes. Ils  seront reçus selon les horaires établis. Les potentiels participants sont invités à appeler aux numéros de téléphones suivants : 01783742/02992566.

 

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/filiation-dali-bongo-faux-proces-selon-lopposant-eric-moreau-nguema">
Twitter