PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Femmes détenues : le 1er ministre a écouté un vieux discours à la prison centrale de Libreville

Femmes détenues : le 1er ministre a écouté un vieux discours à la prison centrale de Libreville

Julien Nkoghe Bekale admirant les produits fabriqués par des femmes détenues à la prison centrale de Libreville  © CG

Libreville, 19 avril (Gabonactu.com) – Le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghe Bekale s’est rendu vendredi à la prison centrale de Libreville où il a écouté le même beau et vieux discours sur la nécessité d’améliorer les conditions carcérales des humains et surtout des femmes détenues.

 

A l’occasion de cette visite qui cadrait avec l’ouverture de la session d’enseignement sur le respect de la dignité et des droits humains de la population carcérale féminine, le ministre de la Justice, Anicet Edgard Mboumbou Miyakou a rappelé l’urgence de construire une nouvelle prison pour améliorer les conditions carcérales.

 

Annoncée depuis les années 90, la construction de la nouvelle prison de Libreville n’a jamais été suivie d’un acte concret. Conséquence : construite dans les années 50 pour 300 détenus, la prison centrale actuelle est surpeuplée. Sa population carcérale varie en permanence entre 1 000 et 1600 individus.

 

Le Premier ministre s’est rendu compte de cette surpopulation en visitant les quartiers de détention des femmes. Ces dernières lui ont exposé les produits artisanaux conçus depuis leur cellule.

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/femmes-detenues-1er-ministre-a-ecoute-vieux-discours-a-prison-centrale-de-libreville">
Twitter