PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Faure Gnassingbé et Ali Bongo désormais inséparables

Faure Gnassingbé et Ali Bongo désormais inséparables

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président togolais, Faure Gnassigbé et son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba se sont revus ce mercredi soir à Marrakech au Maroc où les deux chefs d’Etat participent à la conférence sur les changements climatiques (COP 22).

 

Faure Gnassigbé est le chef de l’Etat qui a effectué le plus grand nombre de visites au Gabon depuis la réélection d’Ali Bongo Ondimba au terme du scrutin présidentielle du 27 août dernier.

 

Les deux hommes ont participé ce même jour au premier sommet africain organisé à Marrakech en marge de la COP 22.

 

Dans une déclaration adoptée par acclamation en présence de l’hôte du sommet, Sa Majesté Mohammed VI, et du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, les  dirigeants africains se sont engagés à dessiner le futur d’une Afrique résiliente aux  changements climatiques. Alors que 36 des 50 pays les plus touchés par ces  changements se trouvent sur le continent, le souhait est établi de considérer la  question climatique comme un « levier de co-émergence en vue de construire un  modèle de développement durable pour répondre aux aspirations des populations tout  en préservant les intérêts des générations futures ».

Photo de famille du premier sommet africain en marge de la COP 22 @ DR
Photo de famille du premier sommet africain en marge de la COP 22 @ DR

Ali Bongo Ondimba a, par ailleurs, reçu en audience la Sous-secrétaire d’Etat américaine aux Affaires africaines, Linda Thomas-Greenfield.

 

A l’issue de l’échange, la responsable du Département d’Etat a déclaré : « C’était ma première entrevue avec le Président de la République depuis l’élection. Nous avons évoqué la situation au Gabon et les grandes questions régionales. Je suis très attentive à l’évolution que connait le pays, et nous sommes bien conscients, comme le Chef de l’Etat, de la nécessité d’une forme de stabilité pour permettre un regain d’intérêt des entreprises américaines au Gabon. Il m’a confirmé qu’il oeuvrait dans ce sens en organisant son administration pour plus d’efficacité. Nous voulons inviter de nouvelles entreprises américaines à investir dans le pays, car le pays a le potentiel d’être une vraie puissance économique et commerciale en Afrique centrale. Les hommes d’affaires redoutent l’instabilité politique et les Etats-Unis veulent s’assurer que la situation évolue dans le bon sens, celui de la stabilité ».

 

Gaston Ella

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/faure-gnassingbe-ali-bongo-desormais-inseparables">
Twitter