PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Face au mépris du gouvernement, nous n’avons pas d’autre choix que d’opposer la résistance (le syndicaliste Mvou Ossialas)

Face au mépris du gouvernement, nous n’avons pas d’autre choix que d’opposer la résistance (le syndicaliste Mvou Ossialas)

Le président de la COSYREF, Wilfried Erisco Mvou Ossialas (gauche)  et son adjoint  Yves Boulingui  durant une conférence de presse en février 2017  © Archives Gabonactu.com

Libreville, 17 février (Gabonactu.com) – Le président porte-parole de la Confédération des syndicats des agents des régies financières et administration assimilées (COSYREF), Wilfried Erisco Mvou Ossialas a déclaré dans un audio disponible sur la toile, que son organisation est déterminée à mener des actions graduelles pour contraindre le nouveau gouvernement « qui n’a pas d’état de grâce », à régulariser urgemment leurs situations administratives (intégrations, avancement et alignement des agents ne percevant pas la prime), la signature du cadre juridique des primes et l’harmonisation des grilles de paiement .

« Face au mépris du gouvernement, nous n’avons pas d’autre choix que d’opposer la résistance », a menacé M. Mvou Ossialas, dénonçant par ailleurs le manque de volonté du ministre d’Etat en charge du budget, Jean Fidèle Otandault à liquider les situations des agents des régies financières.

Pour mettre ses menaces à exécution, Wilfried Erisco Mvou Ossialas a annoncé la tenue d’une « assemblée générale de décision » ce mardi 19 février, à l’esplanade du ministère du budget et des comptes publics.

Les agents des régies financières (Douanes, Hydrocarbures, Trésor et Budget) réunis au sein de la COSYREF), ont lancé les 5 et 7 février courant, une grève d’avertissement de trois jours. A l’issue de ce mouvement d’humeur, ils avaient promis bloqué l’économie du pays si le gouvernement n’accédait pas favorablement à leurs revendications.

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/face-mepris-de-jean-fidele-otandault-de-acolytes-gouvernement-navons-dautre-choix-dopposer-resistance-syndicaliste-mvou-ossialas">
Twitter