PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Enlèvement d’enfants : après la cathédrale de Libreville, des nouvelles tags hostiles à Sylvia Bongo à Port-Gentil

Enlèvement d’enfants : après la cathédrale de Libreville, des nouvelles tags hostiles à Sylvia Bongo à Port-Gentil

Les port-gentillais ont découvert ce mardi matin des graffitis sur des murs exigeant le retour dans sa famille du petit Rinaldi, 3 ans, enlevé dans son village proche de Bitam au nord du Gabon il y a plus de 40 jours par des inconnus.

Tout en exigeant au pouvoir de retrouver le petit Rinaldi, l’auteur des graffitis s’attaque directement dans un français ordurier à la Première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba.

Dans les tags de la cathédrale Sainte Marie de Libreville, les graffitis accusaient l’église catholique de complicité d’enlèvement d’enfants à cause de son silence.


La police nationale est encore silencieuse suite à la multiplication de ces tags qui basculent vers des revendications politiciennes.

Il y a quelques semaines, la police avait interpellé un activiste à Port-Gentil suite à des graffitis hostiles au pouvoir. L’activiste a été relâché, son agenda professionnel ayant démontré qu’il ne se trouvait pas dans la ville le soir où ces tags avaient été posé.   Port-Gentil , le petit Rinaldi, l’auteur des graffitis , Première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba ,

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email