PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

En colère pour non satisfaction de ses revendications, l’intersyndicale des regies financières lance une nouvelle grève générale illimitée dès ce lundi

En colère pour non satisfaction de ses  revendications, l’intersyndicale des regies financières lance une nouvelle grève générale illimitée dès ce lundi

Le président de l’intersyndicale des régies financières, Jean Didier  Mbatchi Bayonne lors des négociations sur la trêve sociale en septembre dernier dans la salle de conférence du Trésor public à Libreville  @ Archives Gabonactu.com

 

 

Libreville, 11 novembre (Gabonactu.com) – Le président de l’intersyndicale des régies financières, regroupant les quatre  syndicats (Trésor, Douanes, Pétrole, et impôts), Jean Didier  Mbatchi Bayonne a dans un communiqué rendu public vendredi,   annoncé  le lancement d’une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire nationale dès ce lundi, pour mauvaise foi du gouvernement, lequel rechignerait à répondre favorablement aux revendications  des syndicalistes,  contenus dans le cahier de charges sanctionnant la trève sociale dans ce  secteur très sensible de l’économie gabonaise.

 

 

 

« Constatant l’immobilisme et le refus du gouvernement  à mettre en place le comité bipartite de suivi de la trêve sociale, comité  au sein duquel les modalités pratiques du nouveau mécanisme de gestion  des  primes devaient être arrêtée d’un  commun accord (…), l’intersyndicale des régies financières appelle l’ensemble  des agents à observer un mouvement  de grève générale illimitée sur toute l’entendue du territoire à compter de lundi 13 novembre 2017 », a annoncé M. Mbatchi Bayonne, dénonçant au passage  l’inertie du gouvernement à faire avancer les choses.

 

 

Le 27 septembre dernier, le bureau de  l’intersyndicale des régies financières conduit par  Jean Didier  Mbatchi Bayonne  a signé un protocole d’accord  avec le ministre d’Etat en charge du budget et des comptes publics, Jean Fidèle Otandault  pour  d’une part, mettre fin à la longue grève dans le secteur, et d’autre part, instituer   une trêve sociale  de 3 ans dans ce domaine névralgique de l’économie. Une enveloppe de 12 milliards de FCFA dont 8 milliards avait commencé à être débloquée immédiatement  au titre d’arriérés des primes. Selon l’accord, le reste d’argent sera payé d’ici fin décembre. Cette énième grève  pourrait  obérer davantage  les recettes budgétaires très insuffisantes de l’Etat

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/en-colere-pour-non-satisfaction-de-revendications-lintersyndicale-des-regies-financieres-lance-une-nouvelle-greve-generale-illimitee-des-ce-lundi">
Twitter