PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les éléphants de Mandji n’épargnent pas la palmeraie d’Olam

Les éléphants de Mandji n’épargnent pas la palmeraie d’Olam

Photo @ DR

Mandji, Gabon (Gabonactu.com) – Les éléphants de Mandji qui affament les populations locales se donnent un immense plaisir d’écraser et sucer les jeunes plants de la vaste palmeraie d’Olam qui s’étend sur 9 000 hectares a affirmé, Michel Ondo Zokue, un des 3 directeurs d’exploitation d’Olam dans la localité.

 

Lors de leur dernier passage dans la plantation, les pachydermes ont ravagé une étendue d’environ 200 hectares, a indiqué M. Ondo Zokue à la presse venue visiter cette vaste exploitation de 20 000 hectares dont la moitié a été abandonnée pour des raisons de conservation de l’environnement. Certaines parties de la concession sont des refuges des animaux sauvages très nombreux dans la localité.

 

Les éléphants sont régulièrement à la recherche des jeunes pousses de palmier qui leur procure sels minéraux et sucre nécessaire pour leur équilibre alimentaire.

 

Mandji possède une importante population d’éléphants de forêt, animal intégralement protégé. Ces grands mammifères  quittent la réserve de la Moukalaba Doudou pour les plantations où ils se délectent impunément provoquant un grand désarroi auprès des paysans.

 

La Ngounié au sud du Gabon est l’une des provinces où le conflit hommes-faune met à mal les relations entre le pouvoir central de Libreville et les populations locales. Ces dernières accusent le pouvoir de prioriser les éléphants au détriment des humains.

 

Ultra protégés, les éléphants au Gabon sont surnommés « les grands électeurs ».

Le Notable, envoyé spécial

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/elephants-de-mandji-nepargnent-palmeraie-dolam">
Twitter