PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Echec de Tonangoye aux législatives 2018 à Booué face à Mamiaka : la faute aux réseaux sociaux?

Echec de Tonangoye aux législatives 2018 à Booué face à Mamiaka  : la faute aux  réseaux sociaux?

Philippe Tonangoye le candidat malheureux aux législatives 2018 à Booué @ DR

 

Libreville, 25 octobre (Gabonactu.com) – Les railleries fusent dans la toile sur l’origine de l’échec de Philippe Tonangoye aux législatives 2018 (36,13%), candidat du parti de l’opposition « Les Démocrates » dans le 1er siège du département de la Lopé (Booué). Les internautes estiment  que l’opposant  était déconnecté des réalités locales et  à mener une campagne virtuelle sur les  sociaux,  contrairement à son tombeur Guy Maixent Mamiaka, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), élu avec 59.67%.

« Apres une campagne de dénigrement sur son petit frère Mamiaka durant toute une année avant la campagne à proprement parler, le sieur Tonangoye qui a bataillé sous l’égide du nouveau parti  politique LD, s’est avéré être inexistant sur le terrain. À en croire plusieurs habitants de Booué, Tonangoye a fait une campagne virtuelle, sur Facebook et WhatsApp », insinuent en guise de moquerie sur les réseaux sociaux,  certaines personnes probablement proches du vainqueur des législatives 2018 à Booué dans la province de l’Ogooué-Ivindo.


Guy Maixent Mamiaka, le candidat élu nouveau député de Booué @ DR

«  Mes électeurs sont des pères, des mères des jeunes que je fréquente régulièrement et dont je connais très bien les besoins, pas des followers de Facebook ou tweeter », aurait déclarait le nouveau député Guy Maixent Mamiaka, selon les mêmes messages moqueurs en circulation.

Selon l’opinion, le renouveau politique est en marche dans le département de la Lopé  avec un nouveau paradigme fondé au les actes concrets au profit des populations pour un développement durable de Booué.  Plusieurs actions à l’actif de Guy Maixent Mamiaka. il s’agit notamment des dons en en médicaments et matériels d’agriculture,  l’organisation d’une caravane médicale financée au profit des populations de Booué et Mokéko, la réfection du dispensaire de la Lopé, entre autres.

 

Antoine Relaxe

 

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn