PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Échauffourée au Lycée d’Etat, 10 élèves interpellés (officiel)

Échauffourée au Lycée d’Etat, 10 élèves interpellés (officiel)

Photo @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Quelques 10 élèves, présumés être des fauteurs de troubles, ont été interpellés lundi à Libreville suite à des échauffourées entre élèves et policiers au Lycée d’Etat de l’Estuaire (Paul Indjendje Gondjout) où les élèves ont organisé une manifestation violente pour exiger le paiement des arriérées de bourses scolaires, a annoncé dans la soirée le ministère de l’Education nationale dans un communiqué.

Les élèves se sont soulevés pour exiger le paiement de 3 trimestres de bourse (3ème trimestre 2014-2015, 1er et 2ème trimestre 2015). Le gouvernement n’a pas publié le bilan complet de ces échauffourées.

Les élèves réclamaient aussi la fin de la grève des enseignants qui affecte le bon déroulement des cours depuis le déclenchement par la Convention nationale des syndicats de l’éducation nationale (CONASYSED), le 3 janvier dernier, d’une grève d’un mois reconduite ce week-end.

Le ministère de l’Education nationale, dans son communiqué de lundi soir a annoncé que la direction générale de l’Agence nationale des bourses a déjà transmis au ministère les états de bourse du 3ème trimestre 2014-2015.

« Les mandats de paiement de bourses sont en cours d’établissement et certains sont entrain d’être retirés », affirme le communiqué lu sur les antennes de la télévision nationale par le conseiller en communication du ministre de l’Education nationale, Edgard Nziembi Douckaga.

Des manifestations du genre ont déjà eu lieu la semaine dernière au Lycée de Ntoum, localité située à une quarantaine de kilomètres de Libreville.

Au Gabon, les élèves des établissements publics (de la 6ème en terminale) ayant réalisé une moyenne trimestrielle supérieure à 10 perçoivent une bourse de 24 000 FCFA. En principe chaque élève ayant réalisé des bons résultats durant toute l’année perçoit 72 000 FCFA l’année. Il reste cependant que les paiements sont généralement hypothétiques.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/echauffouree-au-lycee-detat-10-eleves-interpelles-officiel">
Twitter