PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Dynamique unitaire pourrait tenter une nouvelle marche contre les mesures d’austérité

Dynamique unitaire pourrait tenter une nouvelle marche contre les mesures d’austérité

Jean Rémy Yama, président de Dynamique unitaire@Archives Gabonactu.com

Libreville, 30 août (Gabonactu.com) – La centrale syndicale Dynamique unitaire et ses alliés du Synafopra, du Syprocom et du Samtac pourraient de nouveau tenter de marcher pour contester une fois de plus l’application des mesures dites d’austérité imposées aux Gabonais par le gouvernement depuis le 21 juin dernier, selon une déclaration de Jean Rémy Yama qui circule sur les réseaux sociaux.

« La Dynamique Unitaire marchera parce que la loi nous l’autorise. Une prochaine marche est prévue et la date sera communiquée le moment venu », a déclaré M. Yama, président de la coalition des centrales syndicales qui plaident pour l’annulation pure et simple des mesures qu’elles qualifient de liberticides.

Prévue le 13 aout dernier, la première marche n’a pu se tenir parce que le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha l’avait interdite.

Deux semaines plus tard, la « marche noire » a finalement été organisée. Elle devait partir du Rond-point Démocratie pour échouer à la primature, selon les organisateurs. Mais les forces de sécurité ont occupé le terrain plus tôt et ont procédé à plus d’une vingtaine d’arrestations avant de remettre en liberté tous les manifestants interpellés dans la journée.

En juin dernier, le gouvernement a unilatéralement décidé de la prise et de l’application des mesures draconiennes pour assainir et redresser les finances publiques.

Il s’agit notamment de la décote salariale de 5 à 15 %, sur les salaires à partir de 650 000 CFA (991 €) jusqu’aux plus élevés ; la mise en retraite systématique des fonctionnaires qui seraient malades pour une longue durée ; le gel des indemnités de services rendus ; le gel des recrutements, avancements et concours durant trois ans, etc.

Des personnalités publiques gabonaises avaient suggéré, mais sans succès, qu’il soit procédé à la réduction de moitié de la taille du gouvernement, la suppression de la vice-présidence de la République et de nombreuses agences qui obèrent le budget de l’Etat, de sénat, les mairies rurales et des cérémonies festives qui n’ont aucun impact social.

Précieux Koumba

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/dynamique-unitaire-pourrait-tenter-nouvelle-marche-contre-mesures-dausterite">
Twitter