PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Dialogue national : Ndemzo’o Obiang et Maganga Moussavou co-présidents (opposition)

Dialogue national : Ndemzo’o Obiang et Maganga Moussavou co-présidents (opposition)

Photo @ DCP

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – René Ndemezo’o Obiang, président de Démocratie nouvelle (DN) et Pierre Claver Maganga Moussavou, président du Parti social démocrate (PSD) ont été nommés lundi en conseil des ministres co-présidents pour le compte de l’opposition du dialogue national qui s’ouvre ce mardi à Libreville.

 

Le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet et Faustin Boukoubi le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) ont de leur côté été nommés co-président pour le compte de la majorité.

 

Jean Boniface Assélé, Ali Akbar Onanga Y’Obegue, Eric Dodo Bounguenza et  Guy Christian Mavioga occuperont également des hautes fonctions durant ce dialogue du côté du pouvoir. Pour l’opposition, il y a entre autres Thierry D’Argendieu Kombila, Bonaventure Nzighou Manfoumbi…

 

Monseigneur Basile Mve Engone (archevêque de Libreville), l’Imam Ismaël Oceni de la Mosquée de Libreville, Jean Baptiste Ndong Ekouaghe (Pasteur de l’église évangélique du Gabon) et Michel Francis Mbadinga (église de réveil)  ont été désignés autorités morales du dialogue.

 

Le dialogue s’ouvre au palais présidentiel en milieu de matinée. Il regroupera plus de 12 000 participants, majorité, opposition et société civile.

 

Dès mercredi, s’ouvrira la première phase du dialogue. Celle-ci se déroulera jusqu’au

Avril. Elle regroupera la société civile.

 

Les partis politiques entreront en action du  9 avril au 10 mai date de la clôture officielle de ce grand forum politique censé réconcilier les gabonais.

 

A quelques heures du début de ce grand déballage, les divisions dans le pays persistent. Le principal opposant Jean Ping et ses partisans martèlent qu’ils n’y participeront pas. Les partisans du pouvoir par contre se bousculent à y prendre part.

 

Le forum examinera entre autres les questions des élections à deux tours (actuellement toutes les élections politiques ont lieu en un tour unique), la limitation des mandats présidentiels (actuellement le président de la République est élu pour 7 ans renouvelable), le fonctionnement des institutions constitutionnelles (Commission nationale électorale, Cour constitutionnelle, Conseil national de la communication, Conseil national de la démocratie…), découpage électoral et bien entendu les questions économiques et sociales.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/dialogue-national-ndemzoo-obiang-maganga-moussavou-co-presidents-opposition">
Twitter