PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Dialogue National : Le BDC veut comme modérateurs les évêques Jean Vincent Ondo et Mathieu Madega

Dialogue National : Le BDC veut comme modérateurs  les évêques Jean Vincent Ondo et Mathieu Madega

Pour la réconciliation nationale, Mavioga appelle les partisans de Jean Ping au dialogue national proposé par le président Ali Bongo Ondimba @ Archives Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le secrétaire exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC, majorité), Guy Christian Mavioga, par ailleurs porte-parole de la mouvance présidentielle, souhaite que le futur dialogue voulu par le président Ali Bongo Ondimba puisse être dirigé par deux évêques gabonais,  Jean Vincent Ondo et Mathieu Madega.

 

 

« Le Gabon n’étant point en guerre, nous émettons des vives réserves quant à l’éventuelle modération internationale de ces assises gabono-gabonaises pour lesquelles, nous souhaitons qu’elles soient sous la modération de Monseigneur Jean Vincent ONDO du diocèse d’Oyem ou de Monseigneur Mathieu MADEGA du diocèse de Mouila assisté des représentants de toutes les confessions religieuses et traditionnelles », a déclaré M. Mavioga. C’était  samedi à l’occasion d’une réunion de concertation avec le Premier ministre Franck Emmanuel Issozé Ngondet.

 

Monseigneur Mathieu Madega ou Jean Vincent Ondo sont considérés comme les religieux qui sont au-dessus de la mêlée. Une posture qui est contraire à celle de l’archevêque de Libreville, Monsieur Basile Mve Engone, considéré comme trop proche du pouvoir.

 

Pour aller vers ce dialogue , le chef du gouvernement gabonais a lancé depuis la semaine écoulée des consultations auprès des leaders des partis politiques. Pour la première phase, ce sont les acteurs de la majorité qui sont concernés avant ceux de l’opposition modérée. Les opposants appartenant au camp Jean Ping, considérés comme ceux faisant partie de l’opposition radicale, boudent toujours cet appel. Jean Ping, arrivé 2ème (47, 24%) derrière Ali Bongo (50,66%) ne digère pas toujours sa défaite. Se considérant comme élu, il souhaite aussi organisé son dialogue.

 

Dans le camp de Jean Ping, certains membres influant commencent à se désolidariser de se radicalisme. Il s’agit par exemple de son directeur de campagne René Ndemezo’o Obiang qui est favorable au dialogue proposé par le numéro un gabonais. La date de la tenue de ce dialogue n’est encore indiquée.

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/dialogue-national-bdc-veut-moderateurs-eveques-jean-vincent-ondo-mathieu-madega">
Twitter