PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Deux étudiants interpellés puis écroués à sans famille

Deux étudiants interpellés puis écroués à sans famille

Photo : échauffourées devant le campus de l’UOB 

 

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Deux étudiants, tous deux dirigeants de la mutuelle des étudiants, ont été interpellés mercredi à Libreville dans l’enceinte du palais de justice de Libreville où ils sont allés soutenir deux de leurs camarades en prison depuis juillet dernier et qui devaient être présentés devant un juge d’instruction dans la perspective de l’ouverture d’un procès, a-t-on appris de source estudiantine.

 

Les deux étudiants interpellés sont Nicolas Ondo Obam (master 2 anglais), président de la mutuelle des étudiants et Duphy Minto’o Ella, étudiant en licence histoire, par ailleurs Secrétaire général de la mutuelle des étudiants.

 

Ce mercredi, les étudiants étaient arrivés en masse au plais de justice pour soutenir Célestin Minto’o et Firmin Ollo tous deux incarcérés depuis le 7 juillet dernier pour avoir incité leurs camarades à faire la grève dans le campus de l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville. Le ministère public les poursuit pour violence et destruction des biens d’autrui.

 

Les étudiants n’ont pas observé les consignes de sécurité notamment le calme dans la salle d’audience. Ils ont commencé à scander des devises et lancés des cris de « guerre » ce qui a irrité le Procureur de la République venu les calmer. Au contraire, les étudiants ont chahuté le procureur qui aurait ordonné l’interpellation des meneurs. C’est à ce moment que la police a procédé à ces arrestations.

 

Dans leur fuite, les étudiants ont cassé une vitre au tribunal avant d’aller barricader le boulevard Léon Mba en face du campus.

 

Ils ont brûlé un  minibus et un véhicule de la présidence de la République. La gendarmerie est intervenue pour ramener le calme.

 

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/deux-etudiants-interpelles-puis-ecroues-a-sans-famille">
Twitter