PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Détournements des deniers publics : la CNLCEI demande au procureur d’attraper 4 grands voleurs

Détournements des deniers publics : la CNLCEI demande au procureur d’attraper 4 grands voleurs

Steeve Ndong Essame Ndong, le procureur de la République a désormais une carte blanche pour interpeller les voleurs des budgets de l’Etat @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon( Gabonactu.com) – La Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), affirme dans un communiqué, avoir transmis au procureur de la République, pour la mise en mouvement de l’action publique, les dossiers de 4  personnes physiques ou morales dont les  enquêtes sur les détournements des deniers publics sont entièrement bouclées.

 

Les affaires concernent les fêtes tournantes, les marchés publics, et la gestion des crédits de fonctionnement des administrations. Y sont épinglées, les personnes physiques et morales issues des secteurs public/privé impliquées dans la chaîne de réalisation des prestations.

 

Le communiqué ne cite aucun nom d’une personne ou d’une société concernée par ces affaires.

 

Selon la CNLCEI entre 2006 et 2012, plus de la moitié du budget a disparu dans la nature (lequel s’élevait en 2012 à environ 2760 milliards FCFA.

 

Sur la même période, 600 milliards de FCFA ont été frauduleusement payés aux fournisseurs par l’Etat (Direction Générale du Budget et de Finances Publiques).

 

Les enquêteurs de la CNLCEI –  qui disposent des mêmes prérogatives et moyens d’investigation que les Officiers de Police Judiciaire (OPJ) et les agents des administrations douanières et fiscales – s’appuient sur la  » procédure accusatoire gouvernée par le principe du contradictoire ». Autrement dit, l’affaire est instruite à charge et à décharge.

 

Il convient de rappeler que la Commission  Nationale de Lutte contre l’Enrichissement Illicite  est une  autorité administrative indépendante (…) spécialisée dans la prévention, la détection et la répression des faits d’enrichissement illicite « . Elle n’est donc point une juridiction encore moins une administration judiciaire.

 

Créée il y a 14 ans, l’institution ouvre ainsi un nouveau chapitre de son histoire à travers les premiers dossiers parvenus au bureau du Procureur, sur la centaine  retenue pour traitement par les enquêteurs.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/detournements-deniers-publics-cnlcei-demande-procureur-dattraper-4-grands-voleurs">
Twitter