PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Désaccord profond entre l’ONEP et le gouvernement

Désaccord profond entre l’ONEP et le gouvernement

 Vue siège ONEP @ gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le gouvernement gabonais a rejeté toutes les revendications de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) qui se retourne vers sa base pour décider de la conduite à tenir, selon un communique de l’organisation reçu par Gabonactu.com

 

La rencontre d’échanges sur le préavis de grève illimitée déposé par l’ONEP le 20 novembre dernier a eu lieu dans la salle des conseils interministériels jeudi en milieu d’après midi.

 

Selon l’ONEP, le gouvernement n’a pas favorablement répondu aux quatre préalables à satisfaire avant l’ouverture de toute négociation.

 

Le premier porte sur la suspension immédiate des prélèvements auprès des employés du pétrole en faveur de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS). Le gouvernement a rejeté cette demande estimant qu’elle entrainera automatiquement la fin de la prise en charge des personnes concernées par ces prélèvements ce qui est dangereux pour leur sécurité sociale.

 

L’ONEP ne veut pas des prélèvements de la CNAMGS car la majorité des employés du pétrole jouissent déjà d’une assurance maladie souscrite par leurs employeurs.

 

Le gouvernement a également refusé d’entériner la réintégration des délégués du personnel de Perenco limogés suite à une grève. Il a cependant dit sa disponibilité de discuter d’éventuelles mesures d’accompagnement pour ces désormais chômeurs.

 

L’exécutif n’est pas aussi favorable au limogeage du patron d’Oil Libya accusé d’arrogance et de manque de considération pour son personnel.

 

En fin le gouvernement n’a pas immédiatement accepté l’expulsion du Directeur général de STSI Boccard travaillant illégalement au Gabon où il a limogé 53 ouvriers. Le gouvernement dit attendre les arbitrages d’une commission technique à ce sujet.
L’ONEP dont le moral n’est pas haut au sortir de cette réunion a convoqué ses adhérents à des assemblées générales sectorielles à Libreville, Port-Gentil, Ndjolé, Moanda, Lambaréné, Rabi et Gamba entre le 28 novembre et le 1er décembre.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/desaccord-profond-entre-lonep-et-le-gouvernement">
Twitter