PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Des journalistes  envisagent  de sensibiliser policiers et gendarmes sur les droits de l’homme

Des journalistes  envisagent  de sensibiliser policiers et gendarmes sur les droits de l’homme

Photo archives @ gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Des professionnels des médias réunis au sein du Réseau gabonais des journalistes  en droits de l’homme (REGAJOUDH), ont recommandé récemment à Libreville  au terme de l’assemblée générale ordinaire de ladite organisation  un séminaire de sensibilisation à l’endroit des agents des forces de sécurité et de défense  souvent accusés parfois à tort ou à raison par les populations de violer  régulièrement les droits de l’homme durant la répression des manifestations.

 

« Par mégarde certains actes sont initiés par ces hommes habillés qui malheureusement  sont contraire à la loi. Comme par exemple présenté les prévenus torse nue », dénonce le REGAJOUDH qui propose un atelier d’information courant 2015 pour éclairer la lanterne des agents se trouvant dans les unités d’intervention  chargées de maintenir l’ordre public. Aussi l’on reproche aux hommes en treillis  de porter des actes assimilables à la torture contre des détenus.

 

Dans le chapelet des recommandations lu par  Marc Urlrich Malekou-Ma-Malekou, président du REGAJOUDH, les journalistes préconisent également à cet effet une sensibilisation sur le droit  à l’image.  Dans l’exercice de leurs fonctions, certains  hommes et femmes des médias se voient souvent arrachés les appareils photos et cameras par des policiers au motif fallacieux que ces derniers  ne doivent pas figurer dans les images à diffuser par les reporters.

 

« C’est dire exactement les faiblesses qu’il ne faudrait plus continuer à pratiquer pour que tout le monde sorte gagnant et que les droits de l’homme soient respecter même dans les casernes », a indiqué M. Malekou-Ma-Malekou dans son allocution de clôture de l’assemblée générale ordinaire qui lui a renouvelé sa confiance pour l’année 2015. Le bilan moral et financier étant positif.

 

D’autres actions citoyennes de l’année en cours pour le REGAJOUDH seront portées sur la mise en place avec la collaboration des autres ONG luttant pour la même thématique d’un observatoire des prisons au Gabon. Il sera aussi question d’accentuer le plaidoyer sur  la mise en place de la maison de la presse.

 

                                                                                                                Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. nze ondo

    il n’y a pas que les policiers et les gendarmes,le services de renseignement aussi c’est d’abord par eux qu’il faut commencé

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/des-journalistes-envisagent-de-sensibiliser-policiers-et-gendarmes-sur-les-droits-de-lhomme">
Twitter