PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Des actions fortes pour empêcher l’érosion des sols

Des actions fortes  pour empêcher l’érosion des sols

Les participants à la célébration de la journée internationale des sols le 5 décembre à Libreville ©  Gabonactu.com

A l’instar de la commune internationale, le Gabon a commémoré ce 5 décembre, la journée internationale des sols sous le thème : « empêchons l’érosion des sols et préservons notre avenir ». Une thématique qui interpelle à nouveau les décideurs et autres acteurs de la société sur  la nécessité de poser des actes responsables visant à préserver l’écosystème.

À l’occasion de la commémoration de la journée internationale des sols ce 5 décembre, le ministère de l’Agriculture et l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont rappelé la nécessité de poser des actions conjointes en vue de limiter les actes qui portent atteintes à l’équilibre des sols, source essentielle de la vie sur terre.


Le rapport de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture sur l’Etat des ressources en sol du monde, indique que la majorité des ressources en sol de la planète est dans un état à peine acceptable, mauvais ou très mauvais. Les menaces, elles sont connues. Il s’agit notamment de l’érosion des sols, de la perte de carbone organique et déséquilibre des éléments nutritifs.  Une situation qui devrait empirer si des mesures concertées ne sont pas prises par les particuliers, le secteur privé, les gouvernements et les organisations internationales.

« À ce jour, il est admis que plus de 33% des sols de la planète sont déjà dégradés, et plus de 90% pourraient l’être d’ici 2050 si aucune action n’est posée au niveau mondial d’une manière générale », a indiqué le Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, Helder Muteia.

Pour le Gabon, le message de cette journée est un rappel important, au regard des nombreux éboulements et autres conséquences des changements climatiques enregistrées ces derniers jours dans plusieurs localités du pays.

« Cette journée nous permet de saisir l’opportunité pour exhorter les acteurs du développement, les responsables de la Société civile, du Secteur privé, les responsables des collectivités locales et chaque citoyen à un changement de comportement vis-à-vis de l’érosion des sols dont les bienfaits conditionnent notre vie sur terre, afin que de façon collective nous puissions léguer aux générations futures des sols non-dégradés et productifs », a souhaité de son côté le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Aubierge Moussavou.

Lisa Mboui

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email