PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE

Axe PK5-PK12: Démarrage des travaux en 2X2 voies

Axe PK5-PK12: Démarrage des travaux en 2X2 voies
image_pdfimage_print

Le chef de chantier Colas en plein boulot avec ses équipes sur  la cime de pk6 à Libreville @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les travaux d’aménagement et d’élargissement de l’axe PK5-PK12, en deux fois deux voies, sur la route nationale N°1, ont démarré il y’ a plus de mois, a constaté un reporter de Gabonactu.com.

 

 

 

Les techniciens et autres ouvriers de l’entreprise adjudicataire « Colas » sont à pied d’œuvre pour aménager cet axe devenu trop étroit pour la fluidité des biens et des personnes. Le tronçon routier situé sur la route nationale N°1 est la principale voie d’entrée et de sortie de Libreville où vivent plus de 60% de la population gabonaise estimée à 1, 800 million habitants.

 

Le nivèlement  du tronçon @ Gabonactu.com
Le nivèlement du tronçon @ Gabonactu.com

L’aménagement entamé conformément au plan d’urbanisation progressive de la capitale gabonais vise à désengorger le tronçon et améliorer les conditions de transport des populations.

 

 

 

Le chantier a démarré par la phase de terrassement. Celle-ci vient après l’étape préparatoire, laquelle consistait à enlever les décombres des maisons cassées pour les besoins de la cause. Les dites habitations se trouvaient sous l’emprise de la route. D’ailleurs, quelques bâtisses encore habitées devaient être détruites sous peu. Une étape qui interviendra après que l’Etat ait indemnisé les expropriés.

 

Au pk6, la route dévie le ravin et la station de traitement d’eau de la SEEG @ Gabonactu.com  .
Au pk6, la route dévie le ravin et la station de traitement d’eau de la SEEG @ Gabonactu.com
.

 

Sur une partie du chantier au Pk6, les travaux de terrassement vont bon train. Les niveleuses, poclains et autres engins lourds sont en plein régime pour la phase de terrassement. Une phase consistant à déblayer les zones qui sont hautes pour les emmener vers les points bas enfin de les remblayer. « Sur cette plateforme, on va disposer la route qui aura une largeur définitive de 7m circulables et 2m d’accotement », explique à Gabonactu.com Joseph Mvondo, chef de chantier terrassement à Colas. Il souligne par la suite que 2m seront consacrés pour les trottoirs et 2 autres pour le parking des véhicules. Globalement, la route aux allures futuristes sera de 2X2 voies. Le chantier durera 2 ans.

 

 

 

Pour cette première phase, les travaux feront un an. Le relief, très escarpé est nivelé pour trouver le rechargement nécessaire pour la construction de la chaussée. La bute (montagne de terre) jouxtant l’immeuble du pk6 a été évaluée à 4000 mètres cubes de terre. Selon l’ingénieur en chef du chantier, la matière extrait de la cime servira à remblayer le côté droit du petit marché de pk6 où se trouve un gros ravin. Cette partie de la route sera construite avec les murs de soutènement. Ceci, apprend-t-on, pour « rehausser le niveau de la route qui doit être soutenu pour qu’elle ne puisse pas descendre vers des riverains ».

 

Le déblaiement avant le terrassement @ Gabonactu.com
Le déblaiement avant le terrassement @ Gabonactu.com

 

L’exécution du projet se déroule avec une bonne coopération des riverains. Ces derniers étaient réfractaires au début du chantier à cause de certaines difficultés pratiques. Les difficultés étaient liées au déplacement des compteurs d’eau et d’électricité. « Il arrivait parfois qu’on nous coupe l’eau et on déplace les compteurs à notre insu », raconte un habitant du pk6, Richard Koumba. Selon lui, la remise de la desserte en eau ou en énergie délestée par la société d’énergie et du Gabon (SEEG) intervenait plusieurs jours après.

 

 

 

Pour éviter ces difficiles jours de privation, deux autres sociétés ont été mises à contribution dans le chantier. Il s’agit de l’entreprise Bouygues Énergie qui s’occupe de la partie électricité et de la SPAP pour le secteur eau. La SPAP travaille en collaboration avec la SEEG.

 

Le terrain est  marécageux au pk7 @ Gabonactu.com
Le terrain est marécageux au pk7 @ Gabonactu.com

Le chantier est divisé en deux phases. Le 1er lot s’étale du pk5 au pk7, la station d’essence Oil Libya. Le 2ème lot part de la station Oil Libya jusqu’au pk13. Sur le premier lot, il est prévu, un an de boulot. Neuf (9) mois des travaux pour le second lot.

 

 

Trois cent (300) ouvriers sont mobilisés pour la réalisation de ce chantier. D’une manière progressive les équipes se mettent en place. Car d’après Colas, « toutes les équipes ne peuvent pas être opérationnelles en même temps ». Pour la phase de terrassement, l’on compte 100 travailleurs. Le même nombre devait être affecté à l’assainissement et à l’étape de réglage.

 

Sydney IVEMBI

.

Sur le même sujet