PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Décès présumé d’Ali Bongo: Franck Nguéma assure n’avoir pas été reçu par un revenant

Décès présumé d’Ali Bongo: Franck Nguéma assure n’avoir pas été reçu par un revenant

Ali Bongo Ondimba et Franck Nguéma jeudi 4 juillet 2019 au palais présidentiel © CP

Libreville, 4 juillet (Gabonactu.com) – Le ministre gabonais des Sports, Franck Nguéma, reçu en audience jeudi par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a rassuré les Gabonais qu’il n’a pas été reçu par un revenant.

« J’ai été reçu en audience par son excellence monsieur le président de la République, chef de l’Etat, alors, je ne sais pas si c’est son revenant ou pas que j’ai rencontré mais ce que je dois dire aux Gabonais et aux Gabonaises c’est que c’est effectivement le président de la République », a ironisé et assuré le ministre gabonais.

« Soyons sérieux, quand on parle des choses de l’Etat, il faut être sérieux », a ajouté l’homme dont la chaîne de télévision privée TV+ qu’il dirigeait avant son entrée au gouvernement était le plus virulent média audiovisuel gabonais contre Ali Bongo Ondimba.

Franck Nguéma a avoué avoir présenté à Ali Bongo le dossier du sport gabonais, très malade, et sollicité son soutien pour les actions qu’il envisage pour faire revivre le sport dans le pays.

De son côté, le ministre de la Forêt, Lee White, également reçu par le président Ali Bongo, a dit avoir fait au numéro un gabonais le point sur la reprise des activités du bois après le ravageur scandale du kévazingogate.

Le ballet du jour semble être un démenti des propos du syndicaliste Jean-Rémy Yama qui a affirmé mardi que sa centrale syndicale « a l’intime conviction qu’Ali Bongo Ondimba est mort. Il n’est plus » .

Ces propos ont suscité une vague d’indignation au sein du pouvoir qui a annoncé son intention de poursuivre le syndicaliste actuellement en fuite.

Victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) le 24 octobre dernier à Riyad, en Arabie saoudite, Ali Bongo Ondimba a regagné définitivement son pays en mars dernier après une longue convalescence au Maroc. Dans les images diffusées par la communication présidentielle, Ali Bongo Ondimba apparaît alerte, conscient, mais amaigri et s’appuyant sur une canne.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com