PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Décès par immolation du jeune commerçant : le ministre de l’Intérieur profondément attristé

Décès par immolation du jeune commerçant : le ministre de l’Intérieur profondément attristé

 Pacôme Moubelet Boubeya, ministre de l’Intérieur sur Radio Gabon @ capture écran Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre gabonais de l’Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya a exprimé dimanche dans une émission à Radio Gabon, sa profonde tristesse suite au décès vendredi à Libreville d’un jeune commerçant qui s’était immolé dans un commissariat de police pour réclamer sa marchandise saisie par la police.

« C’est un sentiment de profonde tristesse », a déclaré M. Moubelet Boubeya évoquant ce triste événement.

Béranger Obame Ntoutoume, 28 ans, vendeur de vêtements de seconde main, est décédé vendredi dernier des suites de ses blessures.

Selon le ministre de l’Intérieur, le jeune commerçant est arrivé le 31 octobre dernier devant le commissariat avec une bouteille de pétrole lampant. Il s’est aspergé et s’est mis le feu avant de pénétrer en flamme dans l’enceinte du commissariat. Conduit d’urgence à l’hôpital militaire doté d’une unité pour grand brûlés, il est décédé 6 jours plus tard.

Ce jeune montre du doigt, l'endroit où vendait son camarade aujourd'hui disparu @ Gabonactu.com
Ce jeune montre du doigt, l’endroit où vendait son camarade aujourd’hui disparu @ Gabonactu.com

L’affaire a profondément choquée indignée les gabonais. Son décès n’a cependant pas provoqué des troubles.

En moins d’un mois, c’est le second scandale qui a ébranlé la police gabonaise. Le 17 octobre dernier, des commerçantes fâchées d’être déguerpis par la police se sont dénudées pour manifester leur ras-le-bol. Des policiers les ont menotté, conduit dans un commissariat où un des policiers les a filmé nues avant de balancer la vidéo sur Facebook.

« Les policiers vus sur la vidéo ont été sanctionnés à titre conservatoire en attendant les conclusions de l’enquête ouverte à cet effet », a affirmé le ministre de l’Intérieur sur Radio Gabon.

 

Le ministre n’a cependant promis aucune sanction contre les policiers qui ont saisi la marchandise du jeune commerçant.

 

Gaston Ella

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/deces-par-immolation-du-jeune-commercant-le-ministre-de-linterieur-profondement-attriste">
Twitter