PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Davin Akouré salut le succès de son lundi noir à Libreville

Davin Akouré salut le succès de son lundi noir à Libreville

Davin Akoure devant l’Assemblée national lundi à 13 heures @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Président de l’Alliance pour un nouveau Gabon (ANG), Davin Akouré a déclaré lundi dans un point de presse devant le siège de l’Assemblée nationale que son appel aux travailleurs gabonais de porter une tenue noire pour protester contre les violences policières et l’injustice sociale, a été un véritable succès à Libreville.

 

« A en croire ce que nous avons-nous-mêmes vu lors du rassemblement de ce matin, cet appel a été très suivi », a déclaré le président de l’Alliance pour un nouveau Gabon (ANG), Davin Akouré lors d’un point de presse lundi à la mi-journée.

« Beaucoup de gabonais ont adhéré à l’initiative, nous voulons les féliciter », a ajouté le docteur Akouré, initiateur de cette manifestation pacifique.

« Notre objectif n’était pas de paralyser l’administration ni de convoquer une vaste manifestation de rue mais d’inviter les gabonais à aller tranquillement à leur poste de travail en tenue noire », a-t-il expliqué devant le siège de l’Assemblée nationale où il a rassemblé une centaine de partisans.

L’opposant a même déclaré qu’à travers cette action, c’est « l’expression du peuple qui est en marche pour l’alternance au pouvoir au Gabon ».
L’opposant estime que le peuple gabonais est excédé par les violences policières. En octobre dernier plusieurs femmes commerçantes ont manifesté nues dans un marché de Libreville pour dénoncer le harcèlement policière au marché où elles étaient rackettées tous les jours. En réponse, les policiers ont interpellé puis menotté ces femmes avant de les filmer nues dans la cours du commissariat centrale de Libreville. La vidéo postée sur youtube par un policier a fait le tour du web.

En novembre, un jeune gabonais s’est immolé suite à la saisie de sa marchandise par des policiers à qui il a refusé de payer un pot de vin.

Le gouvernement a réagi à ces violences en limogeant le commissaire centrale de police de Libreville. Mais l’ANG et plusieurs associations estiment que cette mesure est insignifiante.

L’ANG a donc organisé « la journée noire de ce lundi » pour inciter les gabonais à une protestation responsable.

« M. Akouré Davin s’ennuie…Il a réussi à rassembler avec grand peine une centaine de personnes. Il peut se réjouir que c’est un succès, mais c’est un succès à ses propres yeux car Libreville c’est plus de 700 000 personnes », a riposté le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze.

« Il n’y a pas de raisons d’appeler les gabonais à s’habiller en noir. Le noir c’est le deuil. Personne n’est mort », a ironisé Bilie By Nze.

M. Akouré a affirmé qu’il rééditera cette initiative dans les prochains jours.

 

Gaston Ella

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/davin-akoure-salut-le-succes-de-son-lundi-noir-a-libreville">
Twitter