PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

«Dans ma commune, le rejet du PDG est un lieu commun» (Serge Maurice Mabiala, l’opposant candidat aux législatives partielles à Mouila)

«Dans ma commune, le rejet du PDG est un lieu commun» (Serge Maurice Mabiala, l’opposant candidat aux législatives partielles à Mouila)

Le candidat Serge Maurice Mabiala saluant ses électeurs à Mouila  ©  D.R

Le candidat du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM, opposition radicale), en ballotage favorable au second tour des législatives partielles dans le 1er arrondissement de Mouila (sud-est du pays), s’est dit, dans une interview accordée à notre confrère « Echos du nord », confiant de remporter ce scrutin au premier tour duquel il a obtenu, le 10 août courant, 48,29 % des suffrages.

«Dans ma commune, le rejet du PDG est un lieu commun», a estimé M. Mabiala, affirmant au passage que son challenger, l’ancien ministre Léon Nzouba, investi par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), crédité  de 30,13 % des voix au 1er tour, ne saurait faire le poids.


Le PDG, qui ne s’avoue pas vaincu, miserait sur le report des voix de son allié Sosthène Massous-Ma-Mounguengui des Sociaux-démocrates gabonais (SDG, majorité), éliminé au premier tour avec  7,78 % des suffrages.

Pour Serge Maurice Mabiala, «même escorté de ses alliés », le PDG ne forme pas une majorité politique à Mouila et dans l’ensemble du pays, nonobstant, dit-il, le recours à ses importants moyens financiers pour acheter la conscience des électeurs.

Le 30 août prochain, prévu pour le second tour, est vivement attendu comme date de la vérité entre les deux candidats.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort