PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Crise au sein de l’UPG : les Mamboundouîstes déterminés à évincer Mathieu Mboumba Nziengui au prochain congrès de juin 2019

Crise au sein de l’UPG : les Mamboundouîstes déterminés à évincer Mathieu Mboumba Nziengui au prochain congrès de juin 2019

La veuve Augustine Mamboundou (gauche) est la présidente d’honneur  des Mamboundouistes/ Guy Constant Titus Koumba (centre) et le conseiller du président du courant politique Jean Olivier Koumba Mboumba durant la déclaration le 30 mars à la mairie du 5ème arrondissement de Libreville © Gabonactu.com

Libreville, 31 mars (Gabonactu.com) – Le président du courant politique « Les Mamboundouistes », Guy Constant Titus Koumba, a appelé samedi dans une déclaration, à la mobilisation des militants de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), pour chasser à la tête de leur parti au prochain congrès ordinaire prévu en juin prochain, Mathieu Mboumba Nziengui, lequel serait à l’origine de la « léthargie abyssale » de la formation politique du feu Pierre Mamboundou.

« Très attachés au respect du cadre juridique de notre parti politique, l’Union su Peuple Gabonais, les Mamboundouistes invitent tous les militants au rassemblement en vue du prochain congrès qui aura lieu en juin 2019, conformément à l’article 16 des statuts du parti », a lancé M. Koumba dans sa déclaration solennelle découlant de la célébration du 1er anniversaire dudit courant politique.

Des dizaines des Upgistes ont fait le déplacement © Gabonactu.com

Les Mamboundouistes sont très hostiles à l’actuel président de l’UPG, Mathieu Mboumba Nziengui. Ils lui reprochent de vouloir « tuer le rêve du Président Pierre Mamboundou », par son management approximatif et clanique.

« J’appelle ici et maintenant tous les Mamboundouistes à ne pas désespérer et à continuer le combat mené par le défunt Président Pierre Mamboundou », a-t-il réitéré.

Le courant politique dont le slogan est :« avec les Mamboundouistes on y croit », a été mis sur pied officiellement le 17 février 2018. La célébration en différé a permis au directoire de ce mouvement de remobiliser les troupes. Sa « vision inéluctable » est celle de rassembler les Upgistes afin de « poursuivre le chemin tracé par le maître ».

Créée le 14 juillet 1989 à Paris en France par Pierre Mamboundou, l’UPG était devenue au fil des temps la première force politique de l’opposition à la fin des années 90. L’opposant Mamboundou, était présenté comme un homme politique charismatique. Plusieurs fois, député du siège unique de la Dola (Ndendé), il proposa à l’assemblée nationale, la loi sur les données à caractère biométrique qui a été adoptée.

Son décès le 15 octobre 2011 a plongé son parti UPG dans une crise de leadership encore latente. Plusieurs poids lourds du parti à l’instar de Jean de Dieu Moukagni Iwangou, David Mbadinga et Bonaventure Nzigou Manfoumbi ont été contraints de quitter le parti pour créer les leur. Depuis lors, l’UPG est devenue l’ombre d’elle-même.

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/crise-sein-de-lupg-mamboudouistes-determines-a-evincer-mathieu-mboumba-nziengui-prochain-congres-de-juin-2019">
Twitter