PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Crise du pétrole : Les ministres décident de baisser leurs salaires

Crise du pétrole : Les ministres décident de baisser leurs salaires

Les membres du gouvernement autour du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba à la fin du séminaire de la Pointe Denis @ DCP

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les salaires des ministres seront revus à la baisse, le nombre et la qualité de voitures de fonctions réduit, plusieurs lignes de crédit supprimés, les missions à l’étranger des ministres réduites, ont décidé les membres du gouvernement au terme d’un conclave de 3 jours à la Pointe Denis pour éviter l’effondrement de l’économie nationale suite à la chute vertigineuse des cours du baril de pétrole.

 

L’annonce de ces mesures a été faite par le Premier ministre, Daniel Ona Ondo.  Le chef de gouvernement n’a cependant pas suggéré une fourchette sur cette réduction des salaires de ses ministres. Il a cependant invité les autres chefs d’institutions à faire la même chose.

 

La décision de plafonner les salaires pour certaines fonctions a été aussi retenue. Certaines agences pourront être supprimées. Plus de doubles fonctions. La collecte des fonds à la douane sera renforcée. Plusieurs exonérations seront supprimées. Les taxes portuaires seront révisées.

 

Le chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba durant le séminaire de la Pointe Denis @ DCP
Le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba durant le séminaire de la Pointe Denis @ DCP

Enfin le gouvernement a décidé de créer une caisse de stabilisation des recettes de l’Etat.

 

Toutes ces mesures visent à maintenir à flot l’économie gabonaise menacée par la chute du baril de pétrole. Selon une source bien informée le budget 2015 a été élaboré sur les hypothèses d’un baril de pétrole à 97 dollars. Actuellement le prix du baril oscille entre 45 et 50 dollars. Une situation très grave pour le Gabon dont les recettes pétrolières représentent entre 60 et 70% des revenus de l’Etat.

 

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Djince Randal

    Ils me font rigoler avec ces mesurettes. L’après pétrole est un fait connu de tous les analystes économiques ou stratégiques sérieux, j’imaginais que nos gouvernants en étaient conscients mais visiblement non. Cette mesurette présage peut-être autre chose: la réduction des salaires des salariés gabonais ou l’augmentation des prix des denrées alimentaires de première nécessité.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/crise-du-petrole-les-ministres-decident-de-baisser-leurs-salaires">
Twitter