Covid-19 : Duel en perspective entre un gabonais et un camerounais sur la paternité du Fagaricine | GABONACTU.COM
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Covid-19 : Duel en perspective entre un gabonais et un camerounais sur la paternité du Fagaricine

Covid-19 : Duel en perspective entre un gabonais et un camerounais sur la paternité du Fagaricine

Un jour après la présentation du Dr Pierre Pyebi Oyoubi sur la Fagaricine, un médicament gabonais concocté à base de plusieurs plantes médicinales qu’il dit guérir le Covid-19, Cameroon tribune, quotidien d’Etat au Cameroun a publié vendredi le portrait du docteur camerounais Jean Eddy Azombo qui serait le concepteur d’un produit aussi appelé Fagaricine, également efficace dans le traitement du Covid-19.
Cameroon Tribune soutient que la Fagaricine du Dr Jean Eddy Azombo a obtenu son brevet depuis 4 ans. Le produit est vendu dans les pharmacies au Cameroun sous forme de sirop et en gélule.
Seul détail troublant dans le texte du média Camerounais, le véritable inventeur de la Fagaricine. Le média affirme qu’à la base, le produit a été « trouvé » par le Pr Bruno Eto, président de l’ONG Elipson santé internationale. Cameroon Tribune ne s’attarde pas sur cette ambiguïté et sur ce que le Pr Bruno Eto a fait de sa découverte censée réguler le système immunitaire en agissant notamment sur les CD4.
De son côté, le Dr Pierre Pyebi Oyoubi revendique depuis plus de deux décennies l’invention d’un produit très efficace dans la prise en charge des personnes vivant avec le VIH-SIDA.

Dr Jean Eddy Azombo sur Camroon tribune  © Capture écran Gabonactu.com

Lors de sa sortie de jeudi, il a affirmé que la Fagaricine dont il est l’inventeur a été testé en France et guéri 17 personnes souffrant du Covid-19.
La Fagaricine du Gabonais est brevetée. Le médicament dispose en effet d’un brevet INPI de France, un brevet européen et un brevet mondial, avec à la clé des autorisations de mise sur le marché gabonais, camerounais, RD Congo, Comores et autres.
Le flacon présenté par le Dr Jean Eddy Azombo à Camroon tribune est quasiment semblable à celui présenté par le Dr Pierre Pyebi Oyoubi jeudi à la presse.
Cette guerre de communication rappelle le choc violent subit par le Professeur Donatien Mavoungou (décédé le 4 février 2020) lorsqu’il a découvert via les réseaux sociaux que l’Immunorex DM28 (très efficace dans la prise en charge des maladies du SIDA) était commercialisé en son nom par des usurpateurs localisés au Cameroun. Les nombreuses plaintes du Professeur Donatien Mavoungou n’ont jamais abouti. Le chercheur gabonais est mort sans gagner cette bataille.


Daniel Etienne

Suivez nous et Aimez nos pages


bornova escort

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Luc Ampala

    Je crois savoir que le Dr Pyébi avait associé deux pharmaciens, le pr camerounais Bruno Eto et le Dr gabonais Alphonse Louma pour cette invention. Le Médecin camerounais est peut-être un simple utilisateur du produit.
    Vous pouvez consulter un article de gaboneco de 2008 pour une présentation du produit, dans laquelle le pr Eto affirme que la fagara est une plante gabonaise.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle