PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le fait pour la cour constitutionnelle de combler le vide sans consulter personne, c’est une décision politique (l’opposant Louis Gaston Mayila)

Le fait pour la cour constitutionnelle de combler le vide sans consulter personne, c’est une décision politique (l’opposant Louis Gaston Mayila)

Le président de l’UPNR Louis Gaston Mayila et son adjoint Narcice Massala lors de la conférence de presse le 6 décembre à Libreville © Gabonactu.com

Libreville, 6 décembre (Gabonactu.com) – L’opposant Louis Gabon Mayila a déclaré jeudi dans une conférence de presse que la décision prise par la cour constitutionnelle le 14 novembre dernier, modifiant l’article 13 de la constitution en ajoutant un alinéa portant sur « l’indisponibilité temporaire du Président de la République», constitue tout simplement une décision politique, laquelle dit-il, n’a rein avoir avec le droit.

« Le fait pour la cour constitutionnelle de combler le vide sans consulter personne, c’est une décision politique », a déclaré M. Mayila, indiquant par ailleurs que le droit a été laissé de côté pour adopter une solution politique.

Une décision jurisprudentielle qui conforte l’idée portant « réconciliation nationale » émise par le président de l’Union pour la nouvelle république (UPNR, opposition) pour prévenir le Gabon des lendemains tumultueux.

Pour lui, « ce ne sont pas les trois hirondelles qui étaient à Rabat qui vont faire le printemps du Gabon ». Allusion faite, à la visite effectuée à Rabat auprès du Président Ali Bongo Ondimba en convalescence par Marie Madeleine Mbourantsuo, Pierre Claver Maganga Moussavou et Emmanuel Issozé Ngondet, respectivement, présidente de la Cour constitutionnelle, Vice-Président de la République et premier ministre.

Selon Louis Gaston Mayila, toute la classe politique doit se réunir pour définir « ensemble » une solution de sortie crise institutionnelle au sommet de l’Etat, celle relative à l’indisponibilité « temporaire ou définitive du chef de l’Etat », victime d’une « fatigue sévère », selon la version officielle.

La presse internationale parle d’un Accident vasculaire cérébrale (AVC) survenu le 24 octobre dernier. Celui-ci a nécessité une intervention chirurgicale du numéro un gabonais, à l’hôpital King Fayçal de Riyad en Arabie Saoudite. Il a été transféré le 27 novembre à Rabat au Maroc pour poursuivre sa convalescence. D’après le gouvernement le Président Ali Bongo repère de mieux en mieux.

Aussi, Mayila a démenti la rumeur persistante sur sa supposée visite au chef de l’Etat à Rabat.

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/cour-constitutionnelle-de-combler-vide-consulter-personne-cest-decision-politique-lopposant-louis-gaston-mayila">
Twitter