PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le coup d’État avorté au Gabon est une mascarade selon Laurence Ndong

Le coup d’État avorté au Gabon est une mascarade selon Laurence Ndong

Les putschistes de la GR dans la salle de régie de Radio Gabon au cours de leur déclaration le 7 janvier  à Libreville  © DR

Libreville, 8 janvier (Gabonactu.com) – Le coup d’État avorté du 7 janvier courant au Gabon, mené par un groupe d’une douzaine des militaires appartenant à la Garde républicaine (GR), un corps d’armées ayant la lourde charge de protéger le Président de la République, alimente bien la polémique. Si l’actrice de la société civile proche de l’opposition Laurence Ndong a salué l’initiative des insurgés, elle s’interroge toutefois sur la véracité de ce coup de force qu’elle qualifie de mascarade.

Le coup d’Etat de lundi, ourdi par les éléments de la Garde Républicaine, aura fait long feu. A peine 5 heures de temps. Les fameux putschistes (une dizaine), armés de fusils d’assaut, ont été vite contenus dans les locaux de Radio Gabon où ils étaient retranchés. La reddition des insurgés s’est faite par la force. Deux mutins sont tombés sous les balles de forces loyalistes selon le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement Guy Bertrand Mapagngou.

A la tête d’un mouvement baptisé : « Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFSG) », le lieutenant Kelly Ondo Obiang, se présentant comme le commandant adjoint à la garde d’honneur de la Garde Républicaine s’est échappé avant son interpellation quelques heures plus tard.

Seulement son message de prise de prise de pouvoir passé en boucle sur les ondes de Radio Gabon, aux premières  heures de la matinée du 7 janvier (4h du matin), n’a semble-t-il pas convaincu l’opinion. Un message audiovisuel distillé également dans les réseaux sociaux.

« Ce gouvernement est capable de tout, il est capable de fomenter ce coup d’État afin de justifier un état d’urgence ou se servir de cet acte afin de se débarrasser des personnes qui ont été mentionnées dans cette vidéo », a estimé l’activiste Laurence Ndong, invité lundi à 19h 30mn du journal spécial Gabon sur RFI. Représentante en France de l’opposant Jean Ping, Mme Ndong s’est confrontée sur le plateau à Flavien Enongoué, Ambassadeur du Gabon en France.

Très critique contre le régime d’Ali Bongo, habitué selon à elle au « faux et usage de faux », Laurence Ndong a appelé le peuple gabonais à la prudence. La communication du gouvernement étant entourée estime-t-elle d’un flou artistique.

Dans leur message de prise de pouvoir, les mutins ont cité Laurence Ndong parmi les personnalités politiques et militaires devant se rendre à l’Assemblée nationale le même jour  pour mettre en place le « Conseil national de la restauration (CNR) ». Depuis Paris, Mme Ndong a dit ne peut reconnaître ni de près ni de loin ces putschistes.

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/coup-detat-avorte-gabon-mascarade-selon-laurence-ndong">
Twitter